Menacé par Masseck Ngom, frère d’Ousmane Ngom, le journaliste de la RFM porte plainte

Des menaces ne cessent de peser sur la presse en cette période de campagne électorale. Cette fois, c’est le correspondant de la radio Futurs médias à Saint Louis Mouhamed Naby Sylla qui est visé par le frère du ministère de l’intérieur nommé Masseck Ngom.



Menacé par Masseck Ngom, frère d’Ousmane Ngom, le journaliste de la RFM porte plainte

 

La violence électorale n’épargne pas la presse. En cette période de tension sociale, bon nombre de journalistes sont victimes d’intimidation. Interpellé sur la question, le Syndicat des Professionnels de l’Information et de la Communication du Sénégal (SYNPICS) ne compte pas laisser passer ces menaces de la part du frère du ministre de l’intérieur à l’encontre du correspondant de la RFM à Saint Louis.

 

« On ne peut pas se permettre de menacer des journalistes dans l’exercice de leur métier. Nous avons appris que des confrères, particulièrement Mouhamed Naby Sylla aurait reçu des menaces de la part en personne d’un petit frère du ministre de l’intérieur, un certain Masseck Ngom. Nous allons bien sûr tirer cette affaire au clair, mais d’ores et déjà, Naby Sylla va porter plainte et le SYNPICS va se constituer évidemment partie civile», a laissé entendre au micro de la RFM, la secrétaire générale Diatou Cissé Coulibaly qui soutient la réalisation du droit du public à l’information.

 

 

 

 


Lundi 20 Février 2012 - 13:49



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter