Menace terroriste - Interdiction de la Burqa dans la CEDEAO: le président Alpha Condé appuie Macky

Va-t-on vers l'interdiction de la Burqa dans l’espace Communauté Economique des Etats de l'Afrique de l'Ouest (CEDEAO) ? Dans tous les cas les président Guinéen et Sénégalais parlent le même langage. Vue les menaces terroristes qui planent, le président Alpha Condé a saisi à travers une lettre son homologue en exercice de la CEDEAO pour l'application de la mesure. Le président Guinéen estime "qu’il y va de la stabilité des pays ouest-africains".



Le Président  Macky Sall ne sera pas seul dans la lutte contre le terrorisme en particulier sur  l’interdiction du port de la Burqa, car il vient d’enregistrer un allié de taille en la personne du Président Guinéen Alpha Condé. En effet ce dernier vient de saisir  d’une lettre  son homologue et Président en exercice de la Cedeao Macky Sall pour  qu’une mesure d’’interdiction du voile intégral soit prise dans l’espace ouest-africaine.  Dans la note adressée au président en exercice de la Cedeao, le Président Condé souhaite que cette proposition soit débattue lors du prochain Sommet de la Cedeao.
En outre  dans la correspondance en date du 23 novembre 2015, le Président Condé justifie sa proposition par le fait que « Dans la sous-région les terroristes agissent sous le couvert du voile intégral pour commettre des attentats criminels contre de paisibles citoyens », se désole le Président Guinéen.

Il ajoute que cette proposition se justifie par le constat alarmant qui dénote de sa grande préoccupation suite  à la recrudescence des actes terroristes dans le monde et en particulier dans la sous-région, une situation qui compromet gravement  selon le Président Condé, la paix et la stabilité et la paix  des Etats tout en hypothéquant leur développement harmonieux et durable », conclut le Président Guinéen. En effet le Président Alpha Condé est d’avis que «L’examen de la question par les chefs d’Etat et de gouvernement donnera l’occasion d’un échange approfondi qui débauchera sur une décision commune pour interdire le voile intégral dans tout l’espace CEDEAO», a expliqué Alpha Condé.

Une requête du Président Alpha Condé, qui  va à coup sûr trouver un écho favorable auprès de son homologue Macky Sall qui s’est déjà prononcé sur la question de l’interdiction de la Burqa au Sénégal, c’était lors du Sommet Paix et Sécurité tenu à Dakar du 9 et 10 novembre derniers.  

Khadim FALL

Jeudi 26 Novembre 2015 - 08:07



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter