Mendicité des enfants : les autorités Gambiens rapatrient 48 talibés à Kaolack



Les services de l’émigration gambienne ont rapatrié 48 enfants talibés hier, samedi à la gouvernance de Kaolack. Ces enfants mendiaient  quotidiennement dans les rues gambiennes. Les autorités dudit pays saisies par les structures de protection de l’enfance, les ont libérés, avant de les acheminer dans un centre d’accueil à Séracounda. Les talibés qui ont foulé le sol sénégalais ont été remis au préfet de Nioro  qui les a acheminés dans leur famille respective.

Le président de la ligue sénégalaise des droit de l’homme, Assane Dioma Ndianye a souligné que c’est extrêmement grave que des marabouts puissent convoyer des enfants dans d’autre pays en fin de les exploiter. « Déjà au niveau interne le problème de la traite des enfants se pose de façon accru. Si maintenant il est établi que le phénomène a attient des proportions transfrontalière c’est extrêmement grave. Que des marabouts puissent exfiltrer des enfants du Sénégal et les exploiter dans un pays étranger, me parait découlé d’une absence de politique de protection réelle de la part des autorités Sénégalais… ».

 Selon Sud-Fm, Ces enfants vivaient à Bondalay en territoire gambien dans des conditions inhumaines. Leurs deux maîtres coraniques sont toujours détenus par les autorités gambiennes. 


Dimanche 28 Juin 2015 - 09:55



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter