Mercato: Eto'o , Fin du suspense à Douala ?

Samuel Eto’o est attendu à Douala vendredi. L’attaquant camerounaos pourrait fixer ses fans sur son avenir professionnel dont les bases se jouent en ce moment à Milan entre l’Inter et le club russe d’Anzhi Makhachkala.



Mercato: Eto'o , Fin du suspense à Douala ?
Alors que Samuel Eto’o est annoncé avec insistance à l’Anzhi Makhachkala, un club de première division russe, alors que le coup d’envoi d’une nouvelle édition de la série A italienne pointe à l’horizon, l’international camerounais a contre toute attente a choisi de revenir dans son pays natal. Un voyage express pour animer, samedi en fin de matinée à Douala, une conférence de presse. « Il effectuera d’importantes déclarations aux journalistes et hommes de média en rapport avec ses activités socioculturelles et sportives », promet la structure de communication en charge de l’organisation. En ce moment, il est question d’un éventuel transfert du buteur vers e club russe, lequel rapporterait une somme record d’environ 19 milliards de FCFA (30 millions d’euros) à l’Inter Milan. Au départ réticent, voire opposé à toute proposition dans ce dossier, Massimo Moratti, le président du club milanais, a revu sa position devant le montant de la nouvelle offre de Suleyman Kerimov, le richissime président du club russe. Les deux parties sont donc en pourparlers.

Si ses employeurs ont du mal à le laisser partir, l’attaquant camerounais, âgé de 30 ans, semble ne plus avoir la tête en Lombardie. Apres deux saisons passées en Italie, avec au palmarès une Ligue des Champions, un titre de champion et deux Coupes d’Italie, l’artificier nerazzurri n’est plus en odeur de sainteté auprès de certains membres de son équipe. Les récentes démêlés avec son nouvel entraîneur d’une part et avec son coéquipier néerlandais Wesley Sneijder d’autre part, ont semble-t-il décidé Samuel Eto’o à vouloir partir afin de ne pas subir l’humiliation d’il ya deux ans au FC Barcelone. Selon des sources proches du joueur, ce dernier aurait déjà dit oui à Kerimov, le patron du club du Daghestan. Des indiscrétions font état d’un salaire annuel de 20 millions d’euros net (environs 13 milliards de FCFA). Si tous ces chiffres sont confirmés, le capitaine des Lions Indomptables deviendra le footballeur le mieux payé du monde. On pourrait être fixé samedi sur l’avenir professionnel du quadruple Ballon d’Or africain.

Paul Nana, à Douala (Rédaction Football365/FootSud)


Jeudi 11 Août 2011 - 17:55



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter