Mercato: Neymar aurait accepté l’offre du PSG pour 2017

Neymar au PSG ? Ce serait déjà entendu pour 2017. On parle d'un salaire annuel atteignant les 50 millions d'euros...



Mercato: Neymar aurait accepté l’offre du PSG pour 2017
Neymar ne portera pas les couleurs du PSG la saison prochaine. En revanche, la star du FC Barcelone pourrait quitter la catalogne dès l’été 2017 pour rejoindre la capitale française. 

Papa Neymar, meilleur allié du PSG
Selon le journal brésilien UOL, le père de Neymar verrait d’un excellent œil le départ de son fils, direction le PSG. Le joueur aurait accepté la proposition des Qatari, s'articulant autour d'un salaire atteignant les 50 millions d’euros par an (40 millions fixes + 10 millions en variable), soit le double de ce que lui propose le FC Barcelone pour rester jusqu'en 2021, et un paiement de sa clause libératoire (192 millions d’euros, sauf prolongation de son contrat avec le FC Barcelone, courant jusque 2018). Néanmoins, il faudra attendre le mercato d’été 2017 pour voir Neymar dire au-revoir à ses copains de la MSN. 

De multiples raisons
Il y a d’abord la pression de papa. Et puis il y a la concurrence au sein des Blaugrana. Neymar se serait fait à l’idée qu’il ne deviendra pas le meilleur joueur du monde en continuant d’évoluer aux côtés de Lionel Messi et Luis Suarez, avec qui il affole pourtant les compteurs. Il y aurait donc une décision individualiste derrière tout ça, associée au fait que beaucoup de ses amis en sélection n’arrêtent pas de l’attirer au PSG (Marquinhos, Thiago Silva, David Luiz, Lucas Moura et Maxwell). En France, il se sentirait chez lui et deviendrait le nouveau visage du projet parisien visant à remporter la Ligue des Champions. 

L’après-Ibra
Pour le PSG, Neymar représenterait l’après-Ibrahimovic. Il serait la nouvelle star capable de faire lever les foules et, surtout, faire remporter des titres. Apparemment, une rencontre entre le joueur, son agent et Nasser Al-Khelaïfi aurait déjà eu lieu il y a quelques jours à Ibiza. Si elle n’a abouti à aucun accord, elle aura au moins rapproché les deux parties. Affaire à suivre.
 

tf1.fr

Lundi 13 Juin 2016 - 14:42



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter