Mermoz-Sacré Coeur: le PS au bord de l'implosion



Le syndrome en train de se généralisé dans la coalition Benno Bokk Yaakaar. Après le parti présidentiel, l'Alliance Pour la République (APR), la violence atteint le Parti Socialiste (PS) qui est même au bord de l’implosion à Mermoz-Sacré Cœur. Les rivalités entre l'actuel maire, Barthélémy Diaz et Ndeye Fatou Tounkara polluent l’atmosphère dans les rangs des camarades d’ousmane Tanor Dieng. Les socialistes peinent à trouver un consensus pour le choix de leurs deux (2) représentants à la commission d’investiture de la localité. Samedi dernier, leur réunion à l’école Masse Massaer au Point E s’est terminée en queue de poisson. Hier, lundi, les socialistes ont convoqués une autre réunion à la mairie de Mermoz-Sacré Cœur.


Mais quand la rencontre a débuté, les deux (2) tendances ont encore étalé leurs divergences. Ils ont failli s’affronter dans la cour même de la mairie. Les insultes et invectives partaient de tous les cotés. Et comme les deux (2) tendances ne pouvaient  pas s’entendre selon le journal "l'observateur". Ce, pour désigner les deux représentants à la commission d’investiture, le président de séance a interrompu la réunion.


Mardi 22 Avril 2014 - 11:51



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter