«Mes enfants, leurs camarades se moquent d’eux à l'école», Barthélémy Dias



«Mes enfants, leurs camarades se moquent d’eux à l'école», Barthélémy Dias
Le maire de Mermoz- Sacré Cœur n’a pas raté l’occasion de l’installation du nouveau Secrétaire général de la Convergence socialiste hier pour revenir sur son procès dans le cadre du meurtre de Ndiaga Diouf.

Sur ce point, a-t-il assuré : «Beaucoup de gens pensent que ou se désolent de mon cas. Je ne le sens même pas parce que je l’ai vécu et revécu tout en sachant aussi que je vais le revivre par A ou B, une autre fois. Je suis donc déjà préparé à faire face».
Mais «le problème qui se pose », a-t-il dit, «concerne ses enfants car on se moque d’eux à l’école».

«Je leur ai fait savoir que si on se moque d’eux parce que j’ai fait la prison, ils n’ont qu’à savoir qu’ils ne sont pas les premiers. Moi aussi, je l’ai vécu car mon père devait aller en prison», a déclaré Barthélémy Dias. 


Samedi 3 Décembre 2016 - 09:43



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter