Messe chrismale: Mgr Benjamin Ndiaye dénonce les pratiques abusives d’onctions d’huiles

La Cathédrale Notre Dame des Victoires de Dakar était pleine, mardi 31 mars 2015, pour la messe chrismale de l’Archidiocèse de Dakar. Prêtres, diacres, religieux et religieuses et fidèles laïcs ont entouré l’archevêque, Mgr Benjamin Ndiaye, qui présidait cette célébration pour la première fois en tant que pasteur diocésain. Au cours de son homélie, l’Archevêque de Dakar a dénoncé les pratiques abusives d'onctions d’huiles saintes.



La Cathédrale de Dakar était comble ce mardi soir. A quelques jours de Pâques, l’occasion était donnée à plusieurs centaines de fidèles de participer à la première Messe Chrismale présidée par Mgr Benjamin Ndiaye, à laquelle ont concélébré plusieurs dizaines de prêtres, assistés de quelques diacres. Fête du sacerdoce, la Messe Chrismale se célèbre partout dans l’Eglise, en mémoire de la Sainte Cène au cours de laquelle, le Seigneur Jésus partageant son dernier repas avec ses apôtres, avait institué le sacrement de l’eucharistie.
 
 
Dans son homélie, Mgr Benjamin a relevé le lien nécessaire entre les huiles consacrées en ce jour et le « ministère d’accomplissement » des prêtres. Il les a exhortés à « mettre toute la ferveur et le sérieux qui conviennent dans la pastorale sacramentelle et ne pas accepter que les onctions avec les saintes huiles soient détournées par des personnes qui n’en ont pas reçu mandat » : « Tout à l’heure, dans le ministère d’accomplissement qui est le nôtre, en bénissant l’huile des malades et celle des catéchumènes, et en consacrant le Saint-chrême, je voudrais invoquer, avec les prêtres ici présents, le Grand Prêtre par excellence qu’est le Christ Jésus.


En effet, ces huiles participent de notre ministère pour la sanctification du peuple chrétien. C’est pourquoi, chers frères prêtres, mettons toute la ferveur et le sérieux qui conviennent dans notre pastorale sacramentelle. N’acceptons pas que les onctions que nous avons à faire avec les saintes huiles puissent être détournées par des personnes qui n’en ont pas reçu mandat. Rappelons-nous que l’onction pratiquée par un ministre indiqué est un acte spirituel qui consacre et donne à celui qui l’a reçue la grâce de vivre son nouvel état… ».

 
Après l’homélie, les prêtres ont renouvelé leurs promesses sacerdotales. Puis ce fut au tour des fidèles laïcs de confirmer leur engagement au service de l’Eglise et de leur pasteur. Ont alors suivi les rituels de la bénédiction des huiles et de la consécration du saint-chrême. Et la célébration s’est poursuivie par la liturgie eucharistique. A signaler que dans la matinée, les prêtres œuvrant de l’Archidiocèse de Dakar se retrouvés autour de Mgr Benjamin Ndiaye, pour leur première Assemblée générale. Une rencontre au cours de laquelle ils ont beaucoup échangé sur leur ministère sacerdotal et la vie du diocèse. A l’issue de cette rencontre, ils ont fêté, autour d’un repas, le sacerdoce et entouré de leur affection fraternelle les Abbé Gérard Diène et Georges Ndiaye, qui célèbrent le 29 juin prochain leur jubilé d’argent sacerdotal. 

oficom

Mercredi 1 Avril 2015 - 16:43



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter