Messe en l’honneur de Saint Jean Paul II : le Cardinal Sarr salue les vertus du saint homme

L’Archevêque de Dakar a présidé la messe d’action de grâces en l’honneur de Saint Jean Paul II, à la paroisse du même nom, sise à Guédiawaye, ce dimanche 11 mai 2014. Dans son homélie, il a salué les vertus de courage, de liberté et de témoignage de la bonté de Dieu de sa miséricorde de Jean Paul II. Cette messe a enregistré la présence des autorités des Villes de Pikine et de Guédiawaye et la participation d’une délégation polonaise représentant de Son Eminence Stanislaw Cardinal Dziwsz, Archevêque de Cracovie, et collaborateur du saint Pape, pendant plusieurs années.



Messe en l’honneur de Saint Jean Paul II : le Cardinal Sarr salue les vertus du saint homme
Avant la célébration eucharistique, l’Archevêque Dakar a procédé à la bénédiction et à l’inauguration de la Rue Saint Jean Paul II de Guédiawaye, du monument Saint Jean Paul II et de la grotte mariale, au cours d’une brève cérémonie. Dans son allocution, il a exprimé aux autorités des Ville de Pikine et de Guédiawaye, la fierté et la gratitude de la communauté chrétienne de Dakar, pour avoir accepté d’intégrer Saint Jean Paul II dans la toponymie de la localité. Un geste qui témoigne, selon lui, de la gratitude pour la proximité affective de ce dernier avec le Cardinal Hyacinthe Thiandoum et pour sa considération et sa sollicitude envers le peuple sénégalais, traduites surtout par une visite officielle en 1992. 
 
S’adressant au fidèles de la paroisse Saint Jean Paul II de Guédiawaye, le Cardinal Sarr a déclaré, pendant l’homélie : « Je souhaite ardemment que votre enthousiasme à accueillir et à célébrer aujourd’hui les vertus de Saint Jean Paul II, s’intensifie, de jour en jour, en un enthousiasme continu, pour bâtir une Communauté témoin de la Résurrection de Notre Seigneur Jésus-Christ, dans votre paroisse ».
 
Après leur avoir rappelé que Jean Paul II a vécu et travaillé, pour que l’Eglise demeure toujours ce « Peuple Saint », voulu par son Maître et Modèle Jésus-Christ, il les a exhortés à suivre les deux voies à inspirées par la vie et le témoignage de leur saint patron.
 
D’abord celle de la conversion. Il a soutenu qu’aucune sainteté ne se construit, sans un engagement sans cesse renouvelé sur le chemin de la conversion, qui doit être un chantier ouvert dans la vie de tout chrétien. La seconde voie est celle du combat pour le bien avec un esprit de dépouillement de tout ce qui peut impressionner humainement, à savoir : la force physique, l’expression corporelle, la possibilité de se déplacer, jusqu’à l’usage de la parole. Combat que Jean Paul II a su mener, jusqu’à son dernier souffle.
 
Soulignant aussi que la double canonisation de Jean Paul II et de Jean XXIII enseigne que le sens de la vie chrétienne vie ne réside pas tant dans une activité frénétique et sans limites, que dans un service permanent et fidèle de Dieu et des hommes, surtout les plus faibles, il a encouragé les fidèles de la paroisse Saint Jean Paul II à faire de leurs communautés des lieux de rencontre et de fraternité et à faire en sorte qu’elles soient, plutôt que des lieux de tiraillement, de division et d’exclusion, des lieux où les personnes s’enrichissent, grâce à la diversité des dons reçus de Dieu, et des bonnes actions accomplies.
 
Il faut relever qu’au début de la messe les reliques du saint pape Jean Paul II, venant de Cracovie, ont été portées en procession par le curé de la paroisse, l’Abbé François Ousmane Diouf.
 
A l’issue de la cérémonie, Monsieur Malick Gakou a rendu un vibrant hommage au Pape Jean Paul II. Evoquant notamment son engagement pour la paix entre les peuples et la promotion du dialogue islamo-chrétien.

oficom

Lundi 12 Mai 2014 - 16:21



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter