Messi : Les secrets d’un retour au premier plan

Lionel Messi a signé son retour au premier plan lors de la première journée de Liga. Très affûté, il a inscrit un doublé contre Elche. Voici les secrets d’un retour en forme.



Messi : Les secrets d’un retour au premier plan
On avait laissé un Messi au bord des larmes après une performance moyenne face à l’Allemagne, en finale de Coupe du monde 2014. On a retrouvé celui qui a raflé 4 Ballons d’Or au top de ses capacités lors du trophée Gamper, puis lors du premier match officiel du Barca cette saison face à Elche, au Nou Camp. Comment expliquer sa métamorphose ou plutôt, son retour au premier plan ? Et bien en citant tous les facteurs de ce phénomène au crible…
Un été des plus relaxants : Finis les matchs de charité dans tous les coins du globe. Messi a retrouvé les joies du repos du guerrier ou du moins, de l’athlète professionnel. Et s’il a semblé si affûté lors des dernières sorties du Barça, ce n’est guère un hasard.
Pas de tournée asiatique : Le Barça a été inspiré de ne pas programmer de tournée asiatique éreintante en 2014. Le club catalan, alors entraîné par Tata Martino qui venait tout juste de débarquer, avait, à l’été 2013, parcouru l’Asie en multipliant les activités marketing, ce qui s’est ressenti sur la préparation des joueurs les plus sollicités, dont Messi fait évidemment partie.
Plus de blessures : Messi avait besoin de repos fin 2013, son corps ayant accumulé pas mal de fatigue musculaire, occasionnant ainsi de multiples blessures. Le début de l’année 2014 a vu le retour d’un Messi remis à neuf et le reste de l’année a confirmé cette tendance.
Les exigences physiques de Luis Enrique : Le nouveau coach catalan n’est pas un entraîneur coulant avec les vedettes comme a pu l’être Tata Martino. L’Asturien fait travailler tout le monde très dur et l’impact de Messi sur les matchs de son équipe s’en ressent positivement.
Libéré du poids de la Coupe du mondeMessi, malgré la défaite en finale, a eu une bonne Coupe du monde et a même été désigné joueur du tournoi. La pression a disparu de ses épaules et les voix criant au joueur s’économisant pour le Mondial ne peuvent désormais que se taire.
La fin des problèmes juridiques : Le début de la saison dernière coïncidait avec des rumeurs d’évasion fiscale atteignant des proportions dantesques. Messi a pu aplanir ce malentendu en payant aux autorités fiscales espagnoles ce qu’elles exigeaient de lui gagnant au passage la tranquillité de l’esprit. Il semblerait donc que tout soit rentré dans l’ordre pour le lutin argentin. Les planètes sont parfaitement alignées désormais, et l’astre peut se remettre à scintiller.
 

Goal

Mercredi 27 Août 2014 - 13:32



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter