Metz retrouve l'élite

Grâce à des buts de Bussman, de Ngbakoto et de Sakho, Metz s'est imposé sur le terrain de l'AJA et valide son billet pour la Ligue 1. Après six saisons d'absence, les Grenats vont effectuer leur grand retour parmi l'élite.



Metz retrouve l'élite
Si l’AC Ajaccio est assuré d’évoluer en Ligue 2 la saison prochaine, le FC Metz va lui retrouver l’élite. Grâce à des buts de Bussman (34eme), de Ngbakoto (39eme) et de Sakho (89eme), les Grenats ont terminé le travail en s’imposant samedi après-midi sur la pelouse de l’AJA, qui va encore devoir lutter pour assurer son maintien. Un succès sans trembler pour les troupes d’Albert Cartier, qui occupent la tête du classement depuis le mois d’octobre. Encore en National la saison passée, les Mosellans ne faisaient pas forcément partie des favoris pour cet exercice 2013-14. Loin de là. Mais la mayonnaise a rapidement pris entre les jeunes et les éléments plus expérimentés (Choplin ou encore Rocchi). Et ceci en dépit d’un manque de moyens récurrents.
La meilleure défense de Ligue 2
 
Malgré des débuts mitigés et une période plus délicate en décembre-janvier, les coéquipiers de Sylvain Marchal ont fait cavalier seul. Avec 27 buts encaissés, les Messins présentent la meilleure défense du championnat, mais il faut aussi souligner les dix-neuf buts inscrits par Diafra Sakho, l’un des principaux artisans de cette remontée en L1. Avec Yeni Ngbakoto (qui a terminé la saison en boulet de canon) ou encore Kevin Lejeune, l’attaquant franco-sénégalais a montré la voie à suivre. Mais il ne faut pas s’y tromper, le club du président Bernard Serin ont beaucoup de travail en perspective pour bâtir une équipe capable de ne pas faire l’ascenseur. Lors du Mercato d’hiver, ça a d’ailleurs commencé avec l’arrivée du Brésilien Eduardo (33 ans) et le retour de Thibaut Vion (20 ans), mais ce n’est que le début.
Rendez-vous Serin-Cartier
 
Pour beaucoup d’observateurs, les Messins vont notamment devoir se renforcer derrière pour tenir le coup à l’étage supérieur. Il va aussi falloir conserver ses pépites. Même si le départ de Sakho apparaît quasi inévitable (Angleterre ? Allemagne ?), le club va devoir construire autour de Ngbakoto (notamment suivi par Porto) et de Métanire. Le tout en réalisant certains coups sur le marché des transferts (ndlr : le Vénézuélien Juan Falcon a déjà été bloqué et l'Argentin Pablo Barzola est attendu). Il reste aussi à régler la question de l’avenir d’Albert Cartier, qui arrive en fin de contrat. Le technicien messin doit s’entretenir dans les prochains jours avec son président pour finaliser une prolongation de contrat de deux ans. Tant son travail a été important pour retrouver la lumière, on n’ose pas imaginer son départ. Le FC Metz va effectuer son grand retour en Ligue 1 et ce n’est que justice compte tenu des prestations des derniers mois.

sports.fr

Dimanche 27 Avril 2014 - 13:20



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter