Meurtre d’Ashley Olsen à Florence (Italie): Cheikh Tidiane Diaw suspendu aux résultats de l’autopsie



Meurtre d’Ashley Olsen à Florence (Italie): Cheikh Tidiane Diaw suspendu aux résultats de l’autopsie
Un juge italien a confirmé, samedi, l’arrestation de Cheikh Tidiane Diaw, le Sénégalais emprisonné pour le meurtre d’Ashley Olsen à Florence. Le juge Matteo Zanobini a interrogé Cheikh Tidiane Diaw, lors d’une audience à huis clos, à Florence, afin de déterminer s’il doit rester en prison.

L’avocat, Antonio Voce, a déclaré que le juge a décidé que Diaw devrait rester derrière les barreaux. Même si les procureurs ont accusé Diaw d’homicide aggravé, aucune accusation formelle n’a été déposée. Selon les enquêteurs, la femme a été tuée après que les deux ont eu des relations sexuelles que les procureurs ont décrites comme consensuelles. Des analyses de laboratoire à la suite de l’autopsie de la semaine dernière sont attendues afin de déterminer exactement quelles substances Olsen avait consommé.

A en croire «Le Populaire », l’avocat Voce a déclaré que son client a dit aux enquêteurs qu’Olsen et lui avaient consommé « beaucoup de cocaïne et beaucoup d’alcool ». Selon lui, son client a dit au juge qu’il a utilisé le téléphone d’Ashley Olsen pour essayer d’appeler à l’aide. Seulement les enquêteurs pensent que Diaw a pris le téléphone de la femme avec lui quand il a quitté l’appartement.

Autre détail du face-à-face entre le Sénégalais et le juge, Diaw a nié avoir étranglé Olsen, affirmant qu’il l’a poussée au sol à deux reprises après que la défunte l’a humilié en le poussant pour l’expulser de son appartement après leurs relations sexuelles. Diaw, à en croire toujours son avocat, a également soutenu qu’Olsen était vivante quand il a quitté la maison en taxi.


Lundi 18 Janvier 2016 - 11:31



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter