Meurtre de Fatoumata Moctar Ndiaye : Macky Sall annule l’anniversaire de l’APR

Suite à l’assassinat de l’une de ses camarades de parti, en l’occurrence Fatoumata Moctar Ndiaye, le chef de l’Etat a décidé tout bonnement d’annuler les festivités prévues pour commémorer l’anniversaire de son parti. C’est ce qu’a fait savoir les services de communication du parti présidentiel à travers un communiqué parvenu à notre rédaction. Selon Seydou Guèye, le deuil qui les frappe n’est pas compatible avec l’organisation d’un tel événement.



Meurtre de Fatoumata Moctar Ndiaye : Macky Sall annule l’anniversaire de l’APR
«Au regard des liens étroits et fraternels qui unissaient feue Fatoumata Moctar Ndiaye aux camarades et de la dimension dramatique de cette barbarie, l’Alliance pour la République approuve et se félicite de la décision prise par le Président du Parti, Son Excellence Macky Sall, d’annuler purement et simplement, toutes les festivités initialement prévues dans le cadre de la célébration de l’anniversaire du parti, le 1er décembre 2016», peut-on lire dans le document signé par Seydou Guèye.

Se prononçant sur le crime en tant que tel, les camarades de parti de Macky Sall avalisent la décision de ce dernier de corser l’addition pour les criminels qui s’adonnent à de tels actes qui installent la psychose chez les populations.

C’est dans ce sens que M. Guèye précise : «Devant cet acte ignoble, lâche et barbare, qui vient allonger la série macabre de ces derniers mois», l'Alliance Pour la République demande aux autorités de «prendre toutes les mesures idoines pour condamner avec la plus grande sévérité, les coupables de telles abominations». L’Apr exprime ainsi son soutien total au Président de la République, Macky Sall, pour les décisions annoncées, visant à renforcer la sécurité des citoyens, «à durcir les peines encourues par les auteurs d’actes aussi innommables, afin de dissuader et enrayer définitivement ce fléau qui commence à gagner notre société».

Mais, en dehors des mesures prises par le chef de l’Etat les «apéristes» demandent aux Sénégalais de s’impliquer plus afin de sauver les valeurs qui jusqu’à présent, régissaient notre façon de vivre : «la situation appelle à une introspection, un sursaut national pour collectivement et individuellement interroger nos comportements, faire un retour sur notre mission et responsabilité d’être humain, afin de mettre un terme à ces pratiques incompatibles avec nos ressorts religieux et nos valeurs sociétales».

Ousmane Demba Kane

Mardi 22 Novembre 2016 - 07:24



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter