Meurtre de Mame Cheikh Gueye : la mère de la victime raconte les derniers instants du décès de son fils



Tombé sous les balles des bandits ce mercredi aux alentours de 22 heures devant sa maison sise au quartier Kamb Extension de Keur Mbaye Fall, Mame Cheikh Gueye est un homme d’honneur qui n’a pas voulu être humilié par les braqueurs qui voulaient s’emparer de son bien. La mère du défunt Adja Fatou Thiam parle des derniers instants passés avec son fils... comme un homme avec un grand cœur qui m'aimait et me respectait et me couvrait de biens.    
 
C’est une mère, le cœur meurtri qui parle de son  Mame Cheikh Gueye brutalement tombé sous les balles des braqueurs qui voulaient s'emparer de son véhicule. Adja Fatou Thiam la mère de la victime revient sur les derniers instants passés et les derniers échanges qu’elle a eu avec son défunt fils, un émigré qui devait rentrer le 10 mars prochain.

« Mame Cheikh Gueye est mon fils cadet. Son soutien ne m’a jamais fait défaut, et si le fait de bien s’occuper de ses parents pourrait retarder la mort, il n’allait jamais mourir à 41 ans. Avant-hier j’ai passé la journée chez lui dans sa nouvelle maison de Kamb Extension, qu’il a construit aux pris d’énormes sacrifices, qu’il a inauguré le mois de décembre dernier.

Poursuivant ses témoignages élogieux à l’égard de son défunt fils, la mère attristée de saluer la dignité de son fils. « Je n’aurai jamais cru que c’était la dernière fois que nous allons nous voir. C’est un homme d’honneur qui n’a pas voulu se faire humilier par les bandits », témoigne Adja Fatou Thiam dans les colonnes de l'Observateur.  
 


Jeudi 2 Mars 2017 - 10:35



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter