Meurtre ignoble de Fatoumata Makhtar Ndiaye: Benoît Sambou "habité par un sentiment de frustration"



Meurtre ignoble de Fatoumata Makhtar Ndiaye: Benoît Sambou "habité par un sentiment de frustration"
Après avoir accompagné « (sa) sœur, maman et amie Fatoumata Makhtar Ndiaye à sa dernière demeure», Benoît Sambou se dit «habité par un sentiment de frustration».

«Nous sommes frustrés par la perte ignoble de cette grande Dame qui a servi sont pays, ses concitoyens. Cette dame qui est morte innocente, c’est toute la société Sénégalaise qui est interpellée dans ses comportements, dans l’éducation de ses enfants, dans la prise en charge de cette société dans laquelle aujourd’hui des gens commettent des actes ignobles pour des questions purement matérielles», gémit-il.
Selon l’ancien ministre de la Jeunesse, «cela dénote d’une certaine perte de valeur, d’une certaine crise dans la société». Et, «nous devons tous nous mobiliser pour essayer de juguler. Tout le monde est interpellé à tous les niveaux de la société, à tous les niveaux de responsabilités», alerte-t-il.
 
Sur la question de la peine de mort, le ministre conseiller précise que ce n’est vraiment pas la solution. «Ceux qui parlent de la peine de mort, défendent leurs opinions mais à mon niveau, je pense que ce n’est vraiment pas la solution» car explique-t-il: «Dans d’autres pays où la peine de mort est appliquée, ce n’est pas pour autant qu’il y a une baisse de la criminalité…». 

Ibrahima Mansaly et Ibrahima Guindo (Stagiaire)

Lundi 21 Novembre 2016 - 23:04



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter