Meutres de Malades mentaux à Tambacounda: les populations déverse leur colère dans la rue



Elles passent à l'acte. Les populations de Tambacounda ont  battu le macadam hier dimanche, pour dénoncer l’insécurité grandissante qui sévit dans la capitale orientale, mais aussi l’absence d’éclairage public dans localité. Elles avaient menacées de le faire. Elles sont descendues dans la rue, pour protester contre les meurtres perpétrés dans la ville chez les malades mentaux dans la Commune de Tambacounda et qui leur empêche de dormir du sommeil du juste.


Tous de noir vêtu, les habitants de la capitale orientale ont exprimé leurs colères à travers les artères de la ville. Jeunes, adultes, femmes, enfants, hommes politiques, étudiants, ressortissants de la localité à Dakar, Thiès, Saint louis, et Ziguinchor, Imams, Oulémas, ont tous marché contre la tuerie de pas moins de neuf malades mentaux  assassinés ces derniers jours. Plus grave, leurs bourreaux leur ont arraché certains de leurs organes pour des raisons dont tout le monde ignore. Un autre a été leur cible pas plus tard que ce samedi 1er mars 2014. Des pratiques jugées fétichistes sont attribuées à ces meurtres en série perpétrés sur des déficients mentaux selon le journal "l'observateur".


Lundi 3 Mars 2014 - 11:12



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter