Michaëlle Jean à l’ONU: «N’attendons pas 2030 pour qu’un monde meilleur s’ouvre aux femmes et aux filles »



Michaëlle Jean à l’ONU: «N’attendons pas 2030 pour qu’un monde meilleur s’ouvre aux femmes et aux filles »
La Secrétaire générale de la Francophonie, Madame Michaëlle Jean, était la conférencière d’honneur aujourd’hui au siège de l’Organisation des Nations Unies (ONU), lors d’un débat thématique de haut niveau sur la promotion de l’égalité des sexes et l’autonomisation des femmes dans le programme de développement pour l’après-2015. Ce débat, organisé à l’occasion de la Journée internationale de la femme, a mis en relief les défis et les opportunités pour l’adoption d’un programme de développement équitable et inclusif. «L’égalité entre les femmes et les hommes, l’autonomisation économique de ces dernières, leur accès à une éducation de qualité, à des postes de responsabilité et de décision, ainsi qu’aux services de santé sexuelle et reproductive, ne sont pas la seule affaire des femmes.


Elles sont l’affaire de tous et requièrent une sensibilisation précoce des jeunes. Ce sont là les conditions indispensables à un développement économique et social durable. Il s’agit de droits humains fondamentaux et inaliénables. C’est donc à travers ce prisme que nous devons, 20 ans après, examiner le bilan de la mise en œuvre de la Déclaration et du Programme d’action de Beijing », a déclaré la Secrétaire générale.
 
 
 
Dans le cadre de sa visite au siège des Nations Unies, Michaëlle Jean s’est entretenue avec le Secrétaire général de l’ONU, Ban Ki-moon. Ils ont échangé sur le dynamisme du partenariat entre l’Organisation internationale de la Francophonie (OIF) et l’ONU, et notamment sur les thèmes de la bonne gouvernance et du développement durable ainsi que sur la lutte contre l’extrémisme. «Cette rencontre m’a permis de mesurer l’étendue de notre partenariat et sa pertinence face aux grands défis internationaux. Le Secrétaire général et moi-même avons réitéré notre souhait de renforcer nos actions communes pour la paix et le développement, particulièrement en faveur des femmes et des jeunes », a ajouté la Secrétaire générale.
 
 
 
Michaëlle Jean poursuit sa visite à New York avec une participation ce dimanche aux événements prévus à l’occasion de la Journée internationale de la femme. Lundi, elle participera à la concertation francophone de haut niveau marquant les 20 ans de la IVe Conférence mondiale des Nations Unies sur les femmes et le développement (Beijing+20). Les Etats et gouvernements membres de l’OIF adopteront à cette occasion une Déclaration sur l’autonomisation économique des femmes.
francophonie.org
 


Vendredi 6 Mars 2015 - 21:56



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter