Michel Denisot et Sidi le marabout : l’improbable pacte qui a fait gagner le PSG



Michel Denisot et Sidi le marabout : l’improbable pacte qui a fait gagner le PSG
À 69 ans, Michel Denisot  reste un inconditionnel du Paris Saint-Germain, club qu'il a dirigé durant sept riches années. De passage au journal L'Équipe, celui qui est aujourd'hui directeur de la publication  de la version française de Vanity Fair France a lâché une petite anecdote sur sa présidence à la tête du PSG... Où il est question de marabout.
Président des années fastes du club de la capitale entre 1991 et 1998, ponctuées d'un titre européen en 1996 en Coupe des vainqueurs de coupe, Michel Denisot n'a rien oublié de son passage au Parc des Princes. Il livre notamment une anecdote inattendue sur un événement survenu en août 1997. Le PSG dispute la Ligue des champions, et vient de perdre 3-0 sur tapis vert après avoir aligné l'un de ses joueurs, suspendu, lors du match aller face au Steaua Bucarest. Pour passer le tour suivant, le club de la capitale doit s'imposer au minimum 4-0 à la maison. Pour réussir l'exploit, Michel Denisot aura recourt à une solution surprenante pour un homme qui donne l'image de quelqu'un de très terre à terre... Il va faire appel à un marabout nommé Sidi.
"On est la risée de la France entière, confie-t-il dans L'Équipe du 6 octobre dernier. Claude Le Roy, alors directeur sportif et grand connaisseur de l'Afrique, me parle très sérieusement d'un marabout nommé Sidi. Moi, je dis pourquoi pas si c'est légal. Je pars donc chez Western Union faire un mandat de l'équivalent de 500 euros pour ce fameux Sidi. Au téléphone, quelques jours avant le match, il m'annonce le score, 5-0, et que Florian Maurice allait marquer à la 40e minute."
Résultat ? "On a gagné 5-0, avec un but de Maurice à la 41e... Merci Sidi ! Je l'ai toujours au téléphone de temps en temps. D'autres dirigeants ou entraîneurs m'ont ensuite demandé ses coordonnées, comme Leonardo quand il était le coach de l'AC Milan..."
Éloigné des terrains de foot, même s'il suit de près les résultats du PSG  et de Châteauroux dont il fut également président, Michel Denisot est aujourd'hui à la tête de Vanity Fair et il est revenu à la télé après avoir quitté Le Grand Journal en juin 2013. Sur Canal+, on le retrouve toujours à travers sa série d'entretiens-documentaires Conversation secrète  (de retour sur Canal+ depuis le 30 septembre).
Un temps libre qu'il a mis à profit pour écrire Brèves de vies, disponible depuis le 6 octobre chez Fayard. Il y raconte de nombreuses anecdotes avec un seul mot d'ordre, l'humour. L'occasion de découvrir les étonnantes blagues  de Carla Bruni-Sarkozy  ou encore ses souvenirs de tournage parmi lesquels les nombreuses tentatives de séduction  des Miss Météo par Valéry Giscard d'Estaing.
 

Purepeople.com

Mardi 28 Octobre 2014 - 23:17



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter