Michel Galabru est mort

Début novembre, il avait dû renoncer à se produire sur scène, en raison d’une grande fatigue. Michel Galabru est mort ce lundi, dans son sommeil, à l’âge de 93 ans, indique sa famille.



Michel Galabru est mort
Au cours de sa prolifique carrière, il a tourné dans plus de 250 films et téléfilms, essentiellement des comédies. Inoubliable adjudant-chef Gerber dans la saga du « Gendarme de Saint-Tropez », il s’était illustré plus récemment dans Bienvenue chez les Ch’tis avec sa réplique d’anthologie « C’est le Nord ! ». « La vie commence à ne plus m’intéresser »

C’est pour un rôle dramatique, dans Le Juge et l’assassin de Bertrand Tavernier qu’il a reçu, en 1977, le César du meilleur acteur. Au théâtre, il a été récompensé d’un Molière en 2008 pour sa prestation dans Les Chaussettes-Opus 124.
Né le 27 octobre 1922 à Safi, au Maroc, il a passé une partie de son enfance à Bousquet-d'Orb, dans l'Hérault. En 1950, il est engagé à la Comédie française, qui lui confie des rôles classiques. Un an plus tard, il tourne dans son premier long-métrage, Ma femme, ma vache et moi de Jean Devaivre.

Fin novembre, dans Libération, il déclarait : « La vie commence à ne plus m’intéresser, j’ai d’ailleurs songé quelques fois à me supprimer, n’y renonçant que faute de courage. Un peu comme pour le reste, moi qui ne suis qu’un lamentable velléitaire, capable de rester des heures à rêvasser ou méditer, assis sans rien faire, repoussant toujours les choses à faire au dernier moment. »
source:20minutes.fr
 

Dior Niang

Lundi 4 Janvier 2016 - 12:17



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter