Migrants Sénégalais : Horizon sans frontières barre la route à l'Etat et n'acceptera plus de rapatriement abusif et d'humiliation



Effectivement, « il y a bel et bien une convention signée entre le Sénégal et l'Espagne au mois d'avril 2014 pour une série de rapatriements » a confirmé l'ONG Horizon sans frontière.

Qu'on nous parle de prisonniers sénégalais mais qu'à cela ne tienne car ils savent très bien que pour des raisons de « soutoura » aucun prisonnier sénégalais ne souhaite purger sa peine au Sénégal. HORIZON SANS FRONTIERES a signé un accord de partenariat avec des avocats Européens pour une assistance juridique des sénégalais emprisonnés et l'état continue de briller par son silence assourdissant dans sa mission régalienne. Avant-hier nuit des dizaines de sénégalais torturés et rapatriés d'équateur en Amérique latine, sont en train de souffrir dans leur chair et âme.

Qu'avons-nous fait à ce régime que nous avons, nous-mêmes élu pour mériter un tel sort car il n y a aucun pays au monde qui signe des accords de rapatriement pour humilier ses ressortissants ? En 1868 quand les américains ont signé le traite de Burlingame dans l'Etat de Californie contre l'émigration des chinois, la chine s'est levée pour défendre ses ressortissants .

Les Anglais craignant la « germanisation » de l'Etat de Pennsylvanie ,avaient signé la « Society for the propagation of christian knowledge among the Germans » ; mais les Allemands se sont levés pour dire non et la loi fut abolie en 1763.
Nous sénégalais de l'extérieur qui maintenons l'économie de notre pays par la manne financière que nous injectons, sommes humilies, rapatriés, tués avec le silence complice de nos autorités.

Il est vraiment grand temps qu'on fasse taire les intérêts personnels et irrationnels du moment et leurs instrumentalisations politiques, ne serait ce que pour mettre la primauté sur l'intérêt du Sénégal. C'est le travail qu'horizon sans frontières ne cesse de faire, en rappelant des faits et des données sur lesquelles des responsables politiques pourraient construire des politiques consensuelles, quelle que soient leur référence éthique, morale et religieuse.

Président d'horizon sans frontière

BOUBACAR SEYE

Dimanche 18 Mai 2014 - 10:30




1.Posté par guichard le 18/05/2014 17:30
D'accord, le jardin du voisin est plus beau, mais....les africains sont capables de bien des choses à l'étranger? Nous en sommes bien d'accord. Imaginons que ces compétences soient utilisées dans leur pays avec un joker extraordinaire, savoir une main d'oeuvre bon marché: quelles perspectives de croissance pour ces pays!!!!! mais, comme toujours, l'interêt de chacun passe avant le général. Alors, si on quitte son pays de façon clandestine, ce qui est le cas de tous les expulsés non délinquants, pourquoi s' etonner d'être renvoyé chez soi? L'avenir n'est pas aussi sombre, il suffit de vouloir travailler tout court! Quant aux organisations "sans frontières", il leur faudrait peut être réfléchir de façon intelligent sur l'origine de ces notions de frontières: si elles existent, ce n'est pas par une simple lubie politique, mais tout simplement que les peuples sont fondamentalement différents, leur niveau n'est pas le même,etc, etc. On ne passe pas trop vite d'un monde à l'autre sans être un profiteur ou un opportuniste!

2.Posté par ndeye fatou le 19/05/2014 10:36
ce que horizon sans frontieres a dit est vrai meme si ya rapatriement que cela se fasse dans la dignite et le respect des doits humains . pour tout le monde sait que l' etat est entrain de brader ses fils pour de l' argent comme il a bradé la peche . on ne doit pas humilier des etres humains comme ca et la position de horizon sans frontieres est clair ; il faut recadrer le debat sur les flux migatoires car tout le migre et il n' est pas normal que des africains meurent en mer alors les europpeeens non seulement pillent l' afrique mais creeent des guerres pour mieux controler le continent tres riches en resources naturelles . ce combat est noble et je pense qu' il faut etre honnete pour soutenir ce combat ne serait ce que pour un respect des droits humains et on comprend que l' afrique tue ses enfants et bloque ses dignes fils . c est une grande premiere qu' un debat soit posé de cette façon et on comprend les jalousies que cela peut susciter et comme dit alfa blondy l' ennemi de l' afrque c' est l' afrique elle meme. bravo pour ce combat qui eclaire et eveille les consciences

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter