Migrants : un Conseil européen "décevant"

Les Etats européens se sont montrés "décevants" et n'ont pas pris leurs responsabilités en matière d'immigration, a dénoncé aujourd'hui à Florence (centre de l'Italie) Frans Timmermans, premier vice-président de la Commission européenne.



"Les résultats du Conseil européen (les chefs d'Etat et de gouvernement des pays membres) en matière d'immigration ont été décevants, le Conseil n'a pas pris sa pleine responsabilité sur la question", a déclaré le Néerlandais.

Devant les participants au colloque "The State of The Union" organisé par l'Université européenne de Florence, il a insisté sur la nécessité de "partager le poids" de l'immigration entre tous les membres de l'UE.

"Il faut plus d'esprit de décision" sur le sujet, a-t-il martelé.
"Si l'on ne crée pas une nouvelle façon de gérer l'immigration légale, une autre politique de lutte contre les bandes criminelles, tout en travaillant sur le retour dans leur pays d'origine de ces personnes", les migrants vont continuer à partir par milliers, et nombre d'entre eux vont mourir en route, a-t-il ajouté.

"Nous avons besoin des ces migrants, au vu de la démographie européenne", a rappelé Frans Timmermans, tout en répétant qu'il était "inadmissible d'en arriver à ce qu'on s'habitue à voir des nouveaux-nés mourir en mer".

Ce matin, les intervenants à cette conférence de haut niveau ont insisté sur le fait que la réponse de l'UE à la question des migrants, en particulier l'éventuelle militaire, n'était pas forcément adéquate. 

Selon l'Organisation internationale pour les migrations (OIM), plus de 34.500 migrants sont arrivés en Italie depuis le début de l'année, et quelque 1.770 sont morts ou disparus en mer, soit déjà plus de la moitié des près de 3.300 morts enregistrés en 2014.

figaro

Vendredi 8 Mai 2015 - 12:24



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter