Millenium Challenge Corporation : Ce que Wade a fait perdre au Sénégal

Abdoulaye Wade a fait perdre le Sénégal 330 milliards de francs CFA. Le projet Millénium Challenge Corporation avait prévu 600 milliards pour la création de la plateforme de Diamnadio. Cependant les américains se sont ravisés que le projet Jafsa de Dubaï a été annoncé à Ndiass ce qui apparait pour les américains comme un «Plagiat». C’est du moins ce que les responsables de Ligue Démocratique ont tenté de nous faire comprendre à travers une déclaration parvenue à la rédaction.



Millenium Challenge Corporation : Ce que Wade a fait perdre au Sénégal
La Ligue Démocratique (LD) pointe un doigt accusateur au chef de l’Etat. Elle a estimé que le président Abdoulaye Wade est le principal responsable de la perte des 330 milliards de nos francs dans le projet Millénium Challenge Corporation (MCC) qui avait prévu 600 milliards de francs CFA non remboursable. Abdoulaye Bathily et ses camarades ont indiqué que si ce projet est tombé à l’eau, c’est à cause de JAFSA des arabes de Dubaï. Ils ont ainsi souligné que «ces arabes avaient entrepris un projet similaire sur la même zone au point que les Etats-Unis ont gelé le leur, assimilant le projet Jafsa à un plagiat. De 600 milliards donc, le Sénégal se retrouve aujourd’hui avec 270 milliards, soit 330 milliards FCFA perdus».

Au même moment, ont-ils argumenté, des pays tels que le Mali, le Benin, le Burkina Faso, le Ghana, ont pris une longue avance.
Le premier projet (MCC) envisageait, selon la LD, la création de la plateforme de Diamniadio et un port minéralier à Bargny, une zone franche industrielle et enfin un projet intégré d’agriculture et d’élevage. «Tout cela est incroyablement tombé dans l’eau pour un pays sous développés comme le Sénégal», ont fait savoir les responsables de la LD.

Les camarades d’Abdoulaye Bathily ont, en outre, soutenu que «le président Abdoulaye a dès son retour de vacances, engagé des commentaires manifestement partisans sur les délestages, les inondations et le conflit casamançais car à sa décente d’avion, Maître Wade a brandi trois trophées de guerre : un financement de 270 milliards du MCC, un projet d’ouvrage sur l’économie et un autre projet d’ouvrage sur la finance islamique».

Examinant ces démarches du chef de l’Etat, la LD a expliqué qu’Abdoulaye Wade est «devenu manifestement inapte devant les nombreuses difficultés auxquelles les Sénégalais sont confrontées. C’est pourquoi, elle estime que le moment est venu pour les forces de progrès d’intensifier les luttes en vue de le contraindre à la démission».

Pape Diattao Badji

Samedi 12 Septembre 2009 - 13:58



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter