Ministère de l’Hydraulique et de l’Assainissement : les révélations se poursuivent

La bamboula à laquelle se sont adonnés des certains employés du ministère de l’Hydraulique et de l’Assainissement est loin de se limiter au marché de la construction des toilettes publiques dans le cadre de la modernisation des Cités religieuses. En effet, cette affaire ne serait que la face visible de l’iceberg.



Ministère de l’Hydraulique et de l’Assainissement : les révélations se poursuivent
Le ministère de l’Hydraulique constituait une véritable vache à lait pour certains de ses travailleurs. Et pour cause, les découvertes de l’Agent judicaire de l’Etat (Aje) ont fait sortir des incongruités manifestes dans ce dossier.

Au vu de ces découvertes révélées par «Libération », il ressort que 700 contrats fictifs ont été signés par la Direction de l’Assainissement en faveur de fournisseurs contre des pots-de-vin et ce, par l’entremise d’un intermédiaire répondant au nom de Khadim Dieng.

Cette bamboula, rappellent nos confrères, a interloqué les bailleurs de fonds qui se sont offusqués des bizarreries qui surgissaient dans le cadre de la mise en œuvre du projet concerné.

Mais cette affaire n’est la dernière dans le ministère dirigé par Mansour Faye. Car, révèle la source de nos confrères : «l’enquête donnera des réponses claires. Ce qui est sûr c’est que des magouilles ont été effectuées pour procéder à des détournements massif sur le montant initial de 6 milliards FCFA mis à la disposition du projet».

Ousmane Demba Kane

Jeudi 29 Décembre 2016 - 07:33



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter