Mis à sac de l’As et 24 heures chrono: c’est à l’Assemblée Nationale de renvoyer Farba Senghor devant la haute cour de justice , selon le Ministre de la justice.



Mis à sac de l’As et 24 heures chrono: c’est à l’Assemblée Nationale de renvoyer Farba Senghor devant la haute cour de justice  , selon le Ministre de la justice.
Deux ans après le saccage des locaux des journaux l’As et 24 heures chrono, l’ancien Ministre,Farba Senghor accusé, n’est toujours pas jugé. Invité ce dimanche 2 mai au Grand Jury de la Rfm, le Ministre de la Justice, Garde des Sceaux, El Hadji Amadou Lamine Sall a indiqué que «Monsieur Farba Senghor avait fait l’objet d’une procédure qui a été renvoyé devant l’Assemblée Nationale» Parce qu’il appartient, selon lui, à cette dernière de prendre une décision, une résolution de renvoie devant la haute cour de justice. Il a fait savoir que «C’est à l’Assemblée de réagir».

«L’engagement solennel que je peux prendre c’est de faire en sorte que la justice se déroule selon une séquence constitutionnelle et légale» a-t-il soutenu avant d’ajouter: «Il n’y a pas d’impunité, il ne peut y avoir d’impunité et il n’y aura pas d’impunité. A chaque fois que la justice sera saisie elle fera son travail et cela jusqu’au bout». Le Ministre est d’avis qu’«elle ne peut pas ne pas faire son travail parce qu’à l’instant où la justice cesse de faire son travail ceux qui sont chargés de l’animer à cet instant précis commettent une forfaiture, c’est la loi».

Papa Mamadou Diéry Diallo

Dimanche 2 Mai 2010 - 14:47



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter