Mise en demeure de Karim Wade : Les proches de Wade fils dénoncent la « violation de sa présomption d’innocence »



Mise en demeure de Karim Wade : Les proches de Wade fils dénoncent la « violation de sa présomption d’innocence »

Le procureur spécial de la Cour de répression d’enrichissement illicite (Crei), Alioune Ndao vient de convoquer l’ex-ministre de l’Energie, Karim Wade pour le 15 mars prochain ce dans le cadre du dossier des biens présumés mal acquis. Mais, dans la lettre de convocation, Alioune Ndao, selon les proches du dossier, a souligné clairement cette convocation est une « mise en demeure ».

Des bouts de mot qui n’ont pas fait bonne presse chez les libéraux. « Comment peut-on décider de mettre quelqu’un en demeure avant même de l’avoir entendu ? », s’interroge l’une des sources de « L’Observateur ». Par ailleurs, l’interlocuteur de l’organe dénote un nid de confusion entre les termes. La convocation s’inscrit « dans le cadre de l’enquête sur les biens mal acquis. (…) On parle d’enrichissement illicite et non de biens mal acquis qui est un terme politique. La confusion faite par le Procureur spécial démontre clairement qu’il est dans une logique politique ». 


Mercredi 13 Mars 2013 - 09:19



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter