Mise en demeure de Serigne Bassirou Gueye : Les patrons des sites internet recadrent le procureur de la République



Mise en demeure de Serigne Bassirou Gueye : Les patrons des sites internet recadrent le procureur de la République
Les patrons et administrateurs des sites internet sénégalais n'ont pas bien accueilli le communiqué de Serigne Bassirou Gueye qui a adressé une mise en demeure aux "auteurs de tels manquements, ainsi qu’aux administrateurs de sites, aux modérateurs et de façon générale à tous responsables du secteur concerné, aux fins de mettre un terme à ces agissements répréhensibles, sous peine de poursuites judiciaires". 
Pour Ibrahima Lyssa Faye et Samba Ardo Ba, le procureur de la République ne doit pas faire dans la menace. "C'est un communiqué malencontreux, un communiqué qui ne s'expliquait dans la mesure où l'on est aujourd'hui, dans une société qui a complètement basculé dans le numérique. Et c'est pas par une intimidation ou par une tentative de confiscation des libertés qu'on va arrêter les choses", s'est désolé Ibrahima Lyssa Faye, coordonnateur de la Coordination des associations de presses (CAP) au Sénégal, par ailleurs patron du site Pressafrik.
Son compère du site Dakar Actu a tiré dans le même sens : "Je pense qu'à ce niveau, il (le procureur) y est allé un peu trop fort. Les sites internet sont là pour informer. C'est vrai qu'on y voit un peu de tout", mais selon Samba ardo Ba "le procureur ne devrait pas menacer, mais surtout essayer d'accompagner les sites internet, avec des moyens, les sensibiliser sur les dangers justement des propos obscènes ou même injurieux à caractère éthnique et ce que cela peut engendrer comme conséquence".
 

AYOBA FAYE

Samedi 5 Août 2017 - 14:29



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter