Modernisation de la Sénélec: Le Banque mondiale dégage plus de 40 milliards

Le Conseil des administrateurs de la Banque mondiale a approuvé aujourd’hui un financement de 85 millions de dollars (environ 42 milliards) visant à aider le gouvernement du Sénégal et nationale d'électricité du Sénégal (Senelec) à réduire ses pertes techniques et commerciales ainsi qu’à améliorer la rentabilité des services d’électricité.



Modernisation de la Sénélec: Le Banque mondiale dégage plus de 40 milliards

Selon un communiqué de presse de la Banque, ce financement est réparti sur une période de cinq ans. Il sera utilisé pour remettre en état et moderniser les composantes du réseau de transport et de distribution d’électricité. Ce soutien va permettre d’améliorer la transparence et la responsabilisation au sein du secteur de l’énergie; mettre au point une stratégie à moyen et à long terme pour le secteur de l’énergie.

Le financement de la Banque mondiale va aider à moderniser le système de facturation de Senelec afin de réduire les frais élevés de recouvrement et les pertes attribuables à la fraude. "Le développement d’infrastructures dans le domaine de l’énergie est un pilier clé de la stratégie de mondiale visant à soutenir le développement économique au Sénégal et sur le reste du continent africain", dit le directeur du développement durable de mondiale pour la région de l’Afrique, Jamal Saghir. "Le Sénégal est confronté à une crise de l’énergie et ce financement aidera la société publique, SENELEC, à assurer l’approvisionnement en électricité fiable requis pour la croissance économique et l’amélioration du bien-être de la population".

Le coût du projet qui s’élève à 93,5 millions de dollars sera financé à hauteur de 85 millions de dollars par un crédit de
l’Association internationale pour le développement (IDA)*, le guichet de mondiale pour les pays les plus pauvres, et à hauteur de 8,5 millions de dollars par le gouvernement du Sénégal.


Lundi 30 Juillet 2012 - 11:28



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter