Modou Diagne Fada: « Bara Gaye a tenu des propos de jeune opposant »




Le procès du responsable de l’Union des Jeunesses Travaillistes et Libérales (UJTL) ouvert hier au tribunal Correctionnel de Dakar, il y avait du monde pour soutenir Bara Gaye, le coordonnateur du parti démocratique sénégalais (PDS), Oumar Sarr, Babacar Gaye, Me El Hadji Amadou Sall dans la défense de Karim Wade dans le cadre de la traque des biens mal acquis qui a fini par arborer sa robe d’avocat pour plaider la causer de son camarade de parti en passant par le président du Groupe parlementaire des libéraux, Modou Diagne Fada qui, pas du tout content de la tournure du dossier du patron de l’UJTL, tonne.

« Il y a des questions extrêmement importantes auxquelles on ne s’occupe pas.  Au lieu de ça, on s’occupe de garder en prison quelqu’un comme Bara Gaye qui encore une fois n’a jamais fait de déclaration qu’on peut qualifier d’illégal. Il s’est arrêté au niveau de la légalité. Bara Gaye a tenu des propos de jeune opposant, d’homme politique engagé, des propos déterminés mais n’est jamais sorti de la légalité. Il n’a offensé personne. Donc, il ne mérite pas de croupir en prison. Tout le monde s’attendait à sa libération mais le juge ou le parquet en a décidé ainsi », fulmine le responsable libéral.

Ce, devant les forces de l’ordre en forte présence aux alentours du tribunal de Dakar où Rewmi qui a fini de verser dans l’opposition était représenté par Thierno Bocoum. La liberté provisoire lui étant refusée, Bara Gaye devra prendre son mal en patience à la prison du Cap Manuel jusqu’au 3 décembre prochain date à la quelle, son procès a été renvoyé.


Mercredi 20 Novembre 2013 - 00:25



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter