Modou Diagne Fada : "La majorité a encore fui les questions sérieuses"

Le président du groupe parlementaire des Libéraux et démocrates, Modou Diagne Fada, a qualifié jeudi de ‘’fuite de responsabilité’’ la critique formulée par la majorité concernant la gestion d’une somme de huit milliards de francs CFA en rapport avec un décret d’avance pris sous l’ancien régime.



Modou Diagne Fada : "La majorité a encore fui les questions sérieuses"
‘’J’ai noté une majorité qui cherche un faux-fuyant pour ne pas parler des questions sérieuses qui intéressent les Sénégalais, à savoir la baisse des denrées de première nécessité, la baisse des prix de consommation comme le gasoil, l’essence et le gaz butane’’, a-t-il réagi après le vote du projet de loi numéro 07/ 2012 relatif à la première loi de finances rectificative pour l’année 2012 contre lequel il a voté.

‘’Au lieu d’inciter le ministère de l’Economie et des Finances à prendre des mesures idoines pour réduire le déficit budgétaire ou augmenter la croissance pour augmenter la compétitivité de nos entreprises, afin de lutter contre le chômage, la majorité, encore une fois, s’est focalisée autour d’un décret d’avance alors que tout le monde sait que c’est une pratique légale régie par le droit politique sénégalais’’, a fustigé Modou Diagne Fada.

Il a déclaré que tous les chefs d’Etat, qui se sont succédé à la tête de ce pays, ont tous eu recours au décret d’avance. ‘’Au moins pour les autres décrets d’avance, nous avons indiqué les programmes. Soit c’est pour le phosphatage, soit c’est pour les produits phytosanitaire …’’.

Dépêche 



Jeudi 25 Octobre 2012 - 14:15



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter