Modou Diagne Fada : «On a pris des gens dans des maisons… »

La question sur les supposées cartes d’électeur trafiquées préoccupe Modou Diagne Fada. En effet le président du groupe parlementaire des «Libéraux et démocrates», qui a interpelé le Premier ministre sur la question a déclaré ne pas être convaincu par les réponses de ce dernier.



Modou Diagne Fada : «On a pris des gens dans des maisons… »
 «La question relative à ce débat relative sur les cartes d’électeurs ne m’a pas satisfait. On a pris des gens à l’intérieur des maisons. Et les départements où cela s’est passé sont des départements connus, car abritant beaucoup de responsables du parti au pouvoir en vue». Ces pros sont de Modou Fada, en marge de la réception par les députés du Premier ministre.

Et le président du Conseil départemental de Kébémer de poursuivre : «C’est vrai que tous les partis politiques doivent se mobiliser pour inscrire leurs militants, mais je crois que les rumeurs qui ont été distillées et les réponses servies par la DAF, n’ont pas réussi à emporter notre adhésion. Et aujourd’hui, Mr le Premier ministre a servi les mêmes réponses que celle du ministère de l’Intérieur. C’est pourquoi nous sommes restés sur notre faim».

Mais Modou Diagne Fada salue cette venue du gouvernement à l’hémicycle et espère son amélioration : «C’est déjà un premier pas que de voir le gouvernement à l’Assemblée nationale, maintenant il faut améliorer l’organisation, accorder beaucoup plus de temps aux députés de l’opposition et aux non-inscrits. Il faudrait qu’on fasse comme ce qui se passe en France où c’est l’opposition qui est plus avantagée», a-t-il conseillé.
 

Ousmane Demba Kane

Jeudi 25 Juin 2015 - 20:02



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter