"Modou Diagne Fada et Moustapha Niasse doivent être poursuivis...", Me El Hadji Diouf



Comme  à son habitude, le tonitruant avocat n’y va pas de main morte en prononçant sur les derniers événements survenus à l’Assemblée nationale notamment l’affaire du groupe parlementaire des « Libéraux et Démocrates ». Me El Hadji Diouf taxe Modou Diagne Fada de « malhonnête ». « Je ne peux pas ne pas dénoncer cette violation des lois de l’Assemblée nationale », campe le député-avocat. Ce dernier de préciser que «notre Démocratie est étranglée et elle a été assassinée ». Et c’est là que le président de l’Assemblée nationale en prend pour son grade.

 
«Il y a quelqu’un qui a été choisi pour diriger cette auguste assemblée et se permet d’installer le bureau avant les groupes parlementaires. Ce président a violé la loi. C’est un tricheur, il n’est rien du tout. On doit changer un président s’il n’est pas bon », marque Me El Hadji Diouf qui scande que la Cour de cassation peut être saisie afin de casser la décision issue de la première réunion du bureau nouvellement élu de l’Assemblée nationale qui a déclaré la lettre déposée par le Secrétaire général adjoint du Parti Démocratique Sénégalais (PDS) irrecevable en confirmant Modou Diagne Fada à la tête du groupe parlementaire des « Libéraux et Démocrates ». Fort de ce fait, la robe noire indique que "Modou Diagne Fada doit être poursuivi pour faux et usage de faux et de même que Moustapha Niasse parce qu'il est complice". 


Vendredi 16 Octobre 2015 - 09:53



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter