«Modou Diagne Fada s’est auto-exclut du Pds» : Marcel Mendy, journaliste politique.

La fronde au Parti démocratique sénégalais et les remous qu’elle est en train d’engendre n’est selon Marcel Mendy, pas une nouveauté, mais plutôt, juge l’écrivain journaliste et analyste politique, une répétition, un «bégaiement de l’histoire.



«Modou Diagne Fada s’est auto-exclut du Pds» : Marcel Mendy, journaliste politique.
 «Je peux même dire que c’est l’histoire qui bégaie, elle se répète», a déclaré  Marcel Mendy, journaliste écrivain qui de prononçait sur la situation qui prévaut au Pds, avec la fronde de Modou Diagne Fada et de certains de ses camarades parti.  

Marcel Mendy, par ailleurs, journaliste politique de préciser : «L’histoire de Diagne Fada est, toute proportion gardée, une répétition que le Pds a connue en 1985 avec Serigne Diop. Toutefois, le contexte, les acteurs et les objectifs ne sont pas les mêmes. Fada pose un problème d’organisation et de refondation du parti, tandis que Serigne Diop critiquait les stratégies de lutte».

Mais, M. Mendy trouve quand même des points commune entre les deux cas : «Il y a une similitude entre les deux cas : A l’époque, Wade avait accusé Serigne Diop d’être de connivence avec l’ennemi (Jean Colin). Selon Wade, Colin finançait Serigne Diop pour déstabiliser le Pds. Mais c’est la même accusation que Farba Senghor a faite contre Modou Digne Fada», déclare-t-il.

L’analyste politique voit  dans cette fronde, un risque pour Fada, et pour le Pds : «Le Parti démocratique sénégalais, tel qu’il est formaté, ne peut pas laisser ce genre de crise perdurer. C’est à son détriment, en plus, on est à quelques encablures de la prochaine élection présidentielle. A partir du moment où Fada n’arrive plus à imposer sa vision, il est obligé de partir. Il s’auto-exclut en quelque sorte», conclut-t-il dans l'Enquête

Ousmane Demba Kane

Jeudi 11 Juin 2015 - 09:34



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter