Modou Lo prévient Bombardier : « Je suis prêt sur tous les plans pour prendre la couronne »

De retour des Etats Unis avec quelques kilos en plus, Modou Lo respire visiblement la pleine forme, et tout prouve qu’il est fin prêt pour son duel du 26 juillet contre le roi des arènes Bombardier. Le lutteur des Parcelles Assainies se veut clair : « je suis capable de soulever plus lourd que Bombardier ».



Modou Lo prévient Bombardier : « Je suis prêt sur tous les plans pour prendre la couronne »
Modou Lo prévient Bombardier : « Mon objectif, c'est de prendre la couronne ».

Rentré samedi dernier après quelques semaines de préparation au pays de l'Oncle Sam, le tombeur d'Eumeu Sene assure et rassure : « Je pense que j’ai tout ce qu’il me faut pour pouvoir me battre le 26 juillet prochain. En plus j’ai préféré me rendre aux Etats Unis pour me renforcer mais aussi pour la récupération. C’est un aspect important quand on prépare un combat pareil. Ici (au Sénégal), c’est difficile avec la famille et les amis. »

Le lutteur de Roc Energie l’assure. Pour ce combat, il ne ressent aucune forme de pression : « cela ne sert à rien de prendre un combat et de sentir la pression ensuite. Contre Bombardier, c’est un combat comme les autres », confie Modou Lo dans le journal Waa Sports.
 
Modou Lo qui revient d’une victoire contre Eumeu Sène (31 janvier 2014), tient à rassurer ses nombreux fans à travers aussi bien le Sénégal qu’à l’extérieur. Pour ce combat, il ne pense qu’à une chose : « la victoire et la couronne de roi des arènes », lance-t-il avec l’assurance d’un athlète au summum de sa confiance.
 
Le lutteur Parcellois aura toutefois fort à faire pour se défaire du mastodonte de Mbour. En effet la plupart des spécialistes donnent Bombardier favori dans ce choc, ce qui ne semble nullement déranger la quiétude de Modou Lo : « J’ai l’habitude d’entendre ce genre de choses. A chaque fois que je lutte, on ne me donne jamais favori et je rends grâce à Dieu, cela me convient puisque je gagne toujours en étant outsider. Je peux soulever plus lourd que Bombardier, ce n’est pas pour rien que je fais de la musculation et certains exercices. Quand on prépare un combat, on doit être prêt partout. Et je le suis », tonne t-il, le verbe serein.
 


Jeudi 16 Juillet 2015 - 09:49



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter