Mody Guiro : C’est à partir des échanges… que l’école peut être sauvée.

Sur la crise qui secoue l’éducation, Mody Guiro, secrétaire général du de la Confédération nationale des travailleurs du Sénégal, esquissé quelques pistes pour le règlement du différend qui oppose l’Etat et le Grand cadre.



Mody Guiro : C’est à partir des échanges… que l’école peut être sauvée.
 «Le syndicalisme et les revendications vont de pair ; l’essentiel, c’est d’opter pour un dialogue franc et sincère entre les différentes parties», a déclaré Mody Guiro qui se prononçait sur la crise qui secoue le secteur de l’Education. C’était hier à Ziguinchor à l’inauguration d’une fabrique de glace. Et de poursuivre : «Mais la revendication suppose qu’il y ait un dialogue entre l’Etat et les partenaires sociaux. Si de part et d’autre la volonté d’un dialogue existe, une entente peut être trouvée le plus
rapidement possible».

Pour prévenir les conflits sociaux, le syndicaliste invite l’Etat à «tenir des engagements qu’il peut respecter», et prône l’instauration d’un dialogue permanent entre l’Etat et ses partenaires sociaux : «C’est à partir des échanges entre les acteurs que l’école Sénégalaise peut être sauvé. De ce fait, l’Etat du Sénégal doit tout faire pour entamer des négociations périodiques avec les syndicats d’enseignants pour éviter dans le futur ces genres de crises au Sénégal »

Ousmane Demba Kane

Vendredi 17 Avril 2015 - 11:21



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter