Mody Sy-Apr : «Le grand mal de l’Apr, c’est Moustapha Cissé Lô»

Mody Sy, ne s’est pas fait prier pour porter la réplique à Moustapha Cissé Lô. En effet le responsable de l’Alliance pour la république (Apr) à Matam, ne digère pas la sortie du parlementaire, fustigeant le manque de considération dont lui et Mbaye Ndiaye seraient victimes.



Mody Sy-Apr : «Le grand mal de l’Apr, c’est Moustapha Cissé Lô»
«En ma qualité de membre du Directoire de l’Apr, je puis affirmer que Moustapha Cissé Lô raconte des histoires quand il dit qu’il n’y a pas de débats lors des réunions du Directoire. C’est même manquer de respect à nous autres membres de cette instance du parti que d’émettre de tels propos». Ces propos sont de Mody Sy, responsable de l’Alliance pour la république (Apr) à Matam. Il s’insurgeait, hier, lors d’un point de presse, contre les déclarations de Moustapha Cissé Lô qui avait récemment décnoncé le manque de considération dont lui et Mbaye Ndiaye faisaient les frais, mais aussi l’absence de débats au sein du Directoire de l’Apr.

Selon lui, les allégations du député qui affirme être à l’origine de la victoire du Président Macky Sall,  ne sont que pures affabulations : «Si l’Apr ne comptait que sur Moustapha Cissé Lô, il ne gagnerait jamais d’élections au Sénégal, car il n’a jamais gagné à Touba. Il a même été laminé dans son propre bureau de vote. Alors qu’il aille travailler au lieu de passer tout son temps à vouloir se faire remarquer par des complaintes inutiles», a-t-il déclaré.

S’insurgeant contre les attaques contre Serigne Assane Mbacké, M Sy, par ailleurs membre du Directoire de l’Apr est d’avis que les propos lui collant l’étiquette d’esclave sont infâmes : «Cette déclaration est indigne de son rang. Serigne Babacar Sy disait qu’il préfère un ennemi doué d’intelligence à la place d’un partisan bête. Par ses délires sataniques irréfléchis, Moustapha Cissé Lô est en train de mettre en mal le Président Macky Sall avec une partie des Mbacké-Mbacké qui ne sont d’ailleurs pas obligés d’être avec nous. Le plus grand mal de l’Apr, c’est Moustapha Cissé Lô. Il est en train de scier La  branche sur laquelle nous nous sommes tous assis et il faut qu’on l’arrête avant qu’il ne franchisse le Rubicond », a-t-il averti.
 

Ousmane Demba Kane

Lundi 7 Septembre 2015 - 12:00



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter