Mohamed Ndao "Tyson" se dit écœuré et revient sur ses rapports avec Eumeu et Atta Diatta

Mouhamed Ndao «Tyson» sort de son mutisme. Après un long moment de supputations et d’affabulations sur l’affaire Eumeu Sène-Luc Nicolaï-Gaston Mbengue, le chef de file de la génération «Boul falé» regrette le litige qui se produit pour la première fois et qui constitue une grosse tache noire pour son l’écurie. Il se dit écœuré et revient sur sa cohabitation avec Eumeu Sène son lieutenant et ses rapports avec Atta Diatta.



Mohamed Ndao "Tyson" se dit écœuré et revient sur ses rapports avec Eumeu et Atta Diatta
«Mon nom est mêlé à cette histoire d’argent et on raconte n’importe quoi sur moi, alors que je n’ai rien à voir dans cette affaire», a déclaré Mohamed Ndao «Tyson» dans une interview accordée à la RTS et à l’Observateur. Le leader de l’écurie «Boul falé» de Pikine a indiqué que «le problème, c’est entre Eumeu Sène et Atta. Donc, ils n’ont qu’à gérer leur problème de personne. Boul falé n’a rien à voir de cela c’est une structure, un cadre de travail». Il a ajouté que «dans le cadre de l’écurie, on a eu à rencontrer les promoteurs que sont Gaston Mbengue et Luc Nicolaï qui est au cœur de cette affaire. On a essayé de gérer un temps soit peu cette histoire. Un problème ne se règle pas dans la rue».

Sur ses rapports avec Eumeu Sène, Mohamed Ndao «Tyson» a souligné : Eumeu, on s’accompagnait par rapport à une philosophie, à un esprit. Il me respecte comme un grand frère. Les gens savent s’il a été bien conseillé ou pas». Et de marteler : «je dis que cette histoire est désolante parce que «Boul falé» a toujours été une référence, depuis 16 ans que cette écurie existe. Et c’est ça qui est dommage».

«Tant que l’argent ou une femme ne vous lient pas avec une personne, vous ne pouvez pas le juger. C’est seulement quand cela arrivera que vous saurez. C’est cela qui me désole parce que quand même, je suis l’âme de cette écurie. Et c’est ce qui me désole qui m’écœure», a avancé le chef de file de Boul falé. Et de faire savoir : «je partage tout ce que j’ai avec eux, mais jamais je ne prendrais un franc venant d’eux. J’aime l’argent mais je bosse dur pour l’avoir »


Vendredi 9 Septembre 2011 - 12:39



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter