Mokhtar Belmokhtar, vivant et chef d’Al-Qaïda en Afrique de l’Ouest ?

Dans un communiqué diffusé jeudi, Al-Mourabitoune a désigné Mokhtar Belmokhtar comme chef d'"Al-Qaïda en Afrique de l'Ouest" qui pourrait bien devenir le nouveau nom de l'organisation jihadiste si ce document est authentifié.



Mokhtar Belmokhtar sur une image datée du 17 janvier 2013. © AFP
Mokhtar Belmokhtar sur une image datée du 17 janvier 2013. © AFP

Près de deux mois après avoir été donné pour mort par la Libye, le chef jihadiste Mokhtar Belmokhtar fait à nouveau parler de lui. Dans un communiqué signé par Al-Mourabitoune et cité par SITE, le site de surveillance des activités jihadistes en ligne, Mokhtar Belmokhtar aurait été désigné comme émir par les membres du conseil du groupe. Selon ce même communiqué, daté du 21 juillet et diffusé le 13 août, Mokhtar Belmokhtar serait désormais à la tête « d’Al-Qaïda en Afrique de l’Ouest », qui pourrait donc être le nouveau nom d’Al-Mourabitoune.

Dissensions au sein d’Al-Mourabitoune

Cette annonce, si elle devait être confirmée, ferait taire les dissensions internes  au sein de Al-Mourabitoune, né en 2013 de la fusion des « signataires par le sang » de Mokhtar Belmokhtar et du Mouvement pour l’unicité et le jihad en Afrique de l’Ouest (Mujao). En mai, l’un des chefs du groupe, Adnan Abou Walid Sahraoui, avait annoncé le ralliement d’Al-Mourabitoune à l’État islamique. Une position démentie quelques heures plus tard  par un communiqué attribué à Mokhtar Belmokhtar. Ce dernier avait alors réaffirmé la loyauté de son groupe à Al-Qaïda.

Cette annonce intervient également alors que l’État islamique et Al-Quaïda se livrent à une intense concurrence sur le plan de la communication. Le continent africain n’y échappe pas. Début mars, le leader de Boko Haram, Abubakar Shekau, avait annoncé son ralliement à l’État islamique, prêtant « allégeance au calife des musulmans », Abou Bakr al-Baghdadi.


Jeune Afrique

Samedi 15 Août 2015 - 09:04



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter