Mokhtar Diokhané se lâche: «J’ai enseigné le Coran aux adeptes de Boko Haram, la secte voulait ouvrir une cellule dans le Sud du Sénégal»

L’instruction menée par le Doyen des juges Samba Sall commence à faire tomber les masques de Mokhtar Diokhané. En effet, ce dernier a avoué avoir fréquenté la secte nigérianne qui sème la mort et la désolation et y avoir enseigné le Coran aux adeptes de la secte.



Mokhtar Diokhané se lâche: «J’ai enseigné le Coran aux adeptes de Boko Haram, la secte voulait ouvrir une cellule dans le Sud du Sénégal»
Les auditions sont bouclées, une enquête qui met à nu les liaisons dangereuses qui existaient entre Diokhané et la secte nigérianne. Et, selon le journal Libération, Mokhtar Diokhané a bien reconnu avoir séjourné dans le bastion de l’organisation terroriste au Nigéria. Même s’il jure n’avoir ni de près ni de loin combattu dans les rangs de Boko Haram, mais c’était pour enseigner le Coran aux adeptes de la secte.

Plus grave encore Mokhtar Diokhané reconnait que  Boko Haram avait un projet d’implantation d’une cellule dans le sud du Sénégal

D’après toujours la même source, Mokhtar Diokhané a été arrêté à la frontière nigérienne alors qu’il était venu négocier la libération de trois combattants de Boko Haram. Après plusieurs interrogatoires, il a été extradé au Sénégal. 

Khadim FALL

Mercredi 17 Août 2016 - 09:08



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter