Mondial 2014: "Ce n'est pas la sérénité chez les Éléphants" à l'issue du tirage des barrages selon Alioune Ndiaye, ancien attaquant des "Lions"

Pour le compte du dernier tour qualificatif des barrages au mondial 2014 du Brésil, la sérénité n'est pas de mise dans le camp de l'adversaire des "Lions" qui font peur à la Côte d'Ivoire.



Mondial 2014: "Ce n'est pas la sérénité chez les Éléphants" à l'issue du tirage des barrages selon Alioune Ndiaye, ancien attaquant des "Lions"

En route pour le monde 2014, les Eléphants retrouvent le Sénégal que Drogba et cie avaient laminé six (6) buts à deux (2) lors de leurs dernières rencontres en 2012 pour les qualifications pour la CAN 2013. Un adversaire certes déjà battu mais que semblent craindre les supporters ivoiriens qui doutent.

"Il y a un sentiment de crainte au niveau des supporters en raison de la situation interne chez les Eléphants déchirés par des egos entre cadres. Les supporters ivoiriens ont constaté que leur équipe nationale n'assure plus et leur dernière rencontre contre le Maroc a confirmé les doutes des suiveurs des Eléphants" explique l'ancien attaquant international dans les années 1970 au Stella Club d'Abidjan et à l'US Gorée au Sénégal, Alioune Ndiaye Rambert qui poursuit.

"Les problèmes autour du brassard de capitaine sont autant de raisons qui font penser que la sélection ivoirienne va droit vers des difficultés quand elle fera face à une équipe comme celle du Sénégal qui leur avait posé pas mal de problème" avant de préciser  que "ce n'est pas la grande sérénité (chez les Eléphants), je pense que c'est l'équipe la plus prête sur le plan mental qui va l'emporter", à l'APS où l'ancien joueur du FC Valence en France note par ailleurs la ''méfiance'' notée même au niveau des dirigeants.

Ce, en se basant sur un entretien qu'il a eu avec le président de l'ASEC d'Abidjan, Francis Houégnin, qui a fait part de son état d'esprit à l'ancien international sénégalais qui ayant suivi le match Sénégal-Ouganda, juge toutefois les "Lions" très empruntés.

"Ils n'ont pas donné toutes les assurances sur cette rencontre", lâche Alioune Ndiaye.

 



Mardi 17 Septembre 2013 - 16:19



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter