Mondial 2014 : Sénégal vs Côte d’Ivoire : le stade, le premier adversaire des « Lions » aux barrages

Son antre Léopold Sédar Senghor suspendu en octobre 2012 à l’issue du dernier tour qualificatif à la Coupe d’Afrique des Nations (CAN) 2013, l’équipe nationale A du Sénégal en lice pour le dernier tour qualificatif au mondial 2014 au Brésil est en quête de stade où livrer ces barrages. Entre la Gambie et la Guinée dont les terrains ne seraient pas des meilleurs, le Maroc où l’absence du public n’a pas du tout motivé les « Lions » qui se sont défaits sur le fil de l’adversaire ougandais (1-0) le 7 septembre dernier et la Mauritanie, le stade semble être le premier adversaire d’Alain Giresse et son équipe qui croisent la Côte d’Ivoire en octobre et novembre prochain sur la route du mondial 2014.



Mondial 2014 : Sénégal vs Côte d’Ivoire : le stade, le premier adversaire des « Lions » aux barrages

L’ancien international sénégalais Yatma Diop qui se prononce sur la question fustige la position affichée d’Alain Giresse et de son capitaine Mohamed Diamé.

« Mon premier problème, c’est la position de l’entraîneur et du capitaine car après le match de Marrakech, ils se sont tout de suite prononcés sur le lieu du prochain match en optant pour le Maroc. Ils auraient dû attendre pour poser le problème en interne avec la FSF » dénonce ce dernier qui ne manque pas de préciser qu’ « en cas de défaite, l’encadrement technique pourra dire on avait choisi Marrakech c’est vous qui nous avait amené ailleurs, c’est ça mon problème de fonds » souligne Yatma Diop qui considère que « le meilleur pays pour nous c’est la Gambie ».

Là où le rédacteur en chef du journal « le populaire » exclut aussi le Maroc.

« Le 26 mars 2011, s’il n’y avait pas eu le public le Sénégal n’aurait pas pu battre le Cameroun, le public c’est 50% de l’apport à la détermination de cette équipe là. Contre l’Ouganda avec 500 personnes, les « Lions » semblaient en entraînement, ils étaient incapables d’aligner deux passes », lâche Harouna Déme qui parle de « trois (3) possibilités » que sont  « la Guinée, la Gambie et la Mauritanie ».

Pour l’heure en charge du volet organisationnel de la prochaine sortie des « Lions », le vice-président de la Fédération Sénégalaise de Football (FSF) annonce « une réunion mixte entre le comité de pilotage, la FSF et le ministère des sports ce mardi suivie le 24 septembre prochain d’un comité exécutif ».

Deux rencontres  à l’issue desquelles, « on pourra savoir exactement comment vous se dérouler les deux matchs, là où on doit l’organiser et les conditions… » dit Amadou Kane qui précise par ailleurs qu’« Il ya beaucoup de paramètres que ce soit techniques ou organisationnels mais aussi l’Etat qui doit financer. Ce qui est évident, c’est qu’on cherchera les chances de notre côté », sur les ondes de la Rfm.


Mardi 17 Septembre 2013 - 15:24



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter