Mondial 2018, Cap Vert vs Sénégal: Onze probable des Lions

Le Cap Vert accueillera ce Samedi le Sénégal à Praia pour le compte de la 5e journée des éliminatoires de la Coupe du Monde 2018. Battus à Dakar par 2 buts à zéro, les Requins Bleus auront à coeur de s’imposer chez pour garder leur chance de qualification.



Le Sénégal, avec le match contre l’Afrique du Sud à rejouer, doit impérativement ramener un résultat positif de ce voyage pour ne pas encore se compliquer la tâche et se qualifier pour Russie 2018.

Pour cette rencontre, voici le onze probable que vous propose la rédaction de Galsenfoot.com
Gardien:

L’arrivée d’Alfred Gomis va surement créer une rude concurrence au poste de gardien de but en équipe nationale. Titulaire indiscutable à SPAL en Serie A, on peut dire que sur le papier il n’y a pas photo entre Gomis et les autres gardiens de l’équipe nationale. Cependant, étant donné que Khadim Ndiaye est le plus expérimenté en matière de football en Afrique et qu’il enchaîne les bonnes performances en équipe nationale, il gardera sa place dans les buts face au Cap-Vert. Faire démarrer Gomis serait prématuré dans un match aussi décisif que celui-ci, d’autant plus qu’il ne parle que italien. Il n’y a aucune place pour des problèmes de communication entre le gardien et la défense dans ce match couperet.

Défense:
L’axe central Kara Mbodj-Kalidou Koulibaly assurera son rôle vu que Koulibaly a purgé sa suspension et que Kara est revenu de blessure. Sur le flanc gauche, une non titularisation d’Adama Mbengue serait presque impensable vu que Souaré est absent et que Ciss n’a pas figuré sur la feuille de match d’Angers depuis le match Burkina Faso – Sénégal. Adama Mbengue, dont la non-sélection face au Burkina a fait jaser beaucoup de supporters, fait un très bon début de saison à Caen et s’est imposé comme titulaire sur le flanc gauche des caennais. À droite, le rétablissement de Gassama est attendu avant le match de samedi, ce qui lui permettra de prendre sa plac, lui qui a pris confiance dans cette équipe et qui monte en puissance défensivement et offensivement. S’il reste inapte, Wagué jouera.

Milieu:
Le milieu de terrain de l’équipe nationale peut être considéré comme le secteur le plus en place avec l’axe centrale. Il serait difficile de mettre un membre du trio Gana-Kouyaté-PAN sur le banc. Gana a fini de s’imposer comme titulaire en sélection et compte maintenant plus de sélections que Pape Malick Diop, Ferdinand Coly et Oumar Gueye Sene, entre autres. Le capitaine Kouyate sera bien evidemment titulaire, et tiendra son rôle comme il le tient à West Ham. Pour complémenter ce milieu composé d’un récupérateur axial capable de distiller les ballons de l’avant depuis la défense en tant que regista (Gana) et d’un milieu central capable non seulement du travail de récupération mais aussi de la projection vers l’avant avec ou sans le ballon (Kouyaté), il faudra ajouter Pape Alioune Ndiaye pour organiser le jeu, faciliter la conservation du ballon et pallier les déficits techniques de Kouyaté avec le ballon au niveau de l’entrejeu.

Attaque: 
 
Sadio Mané sera incontestablement titulaire sur l’aile droite. Ismaila Sarr aurait démarré s’il était apte, vu son bon début de saison avec Rennes, son grand match face au Burkina à Ouaga, ainsi que le manque de compétition de Keïta Baldé. Mais Keïta Baldé sera donc titulaire vu qu’il revient petit à petit à sa forme habituelle avec son nouveau club, et qu’il fait partie, avec Sadio Mané, des plus grands espoirs du football sénégalais actuellement. La seule présence du duo Mané-Keïta sèmera la terreur dans la défense cap-verdienne, d’autant plus que Keïta avait marqué face aux Requins bleus à Dakar. À la pointe de l’attaque seul une titularisation de Moussa Konaté serait logique vu qu’il est titulaire avec Amiens en Ligue 1 depuis le début de la saison, et qu’il est le 2eme meilleur buteur de cette sélection du Sénégal. Moussa Sow n’a pas figuré sur la feuille de match d’Al-Ahly depuis le début de la saison, Diafra Sakho revient tout juste de blessure, après deux ans d’absence en sélection et titularisé Mbaye Niang serait risqué vu que, comme Alfred Gomis, il n’a aucune expérience du football en Afrique et a semé la polémique au sein du pays depuis l’annonce de sa convocation. Il ne serait donc pas dans l’intérêt du coach de prendre ce risque. Niang peut entrer en seconde période si le Sénégal n’arrive pas à trouver le fond des filets.


 



Mercredi 4 Octobre 2017 - 18:59




1.Posté par Senegal Dieum Kaname le 05/10/2017 20:31
Diousse qui est en forme et plus rapide à la place de Kouyaté

2.Posté par mouhamedmboup le 05/10/2017 23:01
Pourquoi pas wagué par ce qu'il est plus rapide et assane dioussé cheikh ndoye il améne de la force et on a une trés bonne attaque même on a des renforts comme diafra et mbaye n.

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter