Mondial 2018: l’Algérie se casse les dents sur le Cameroun

L’équipe d’Algérie a été tenue en échec chez elle par le Cameroun (1-1) lors du gros choc de la première journée des éliminatoires Afrique du Mondial 2018. Les Fennecs, qui avaient ouvert le score, ont buté sur une équipe camerounaise bien organisée, mais surtout sur un gardien, Ondoa, en état de grâce.



L’Algérie n’a pas pris le meilleur des départs en concédant un point (1-1) à domicile face au Cameroun dans un groupe B considéré comme le plus relevé de ces éliminatoires. La rencontre entre les deux mondialistes 2014, 11 participations en Coupe du monde à eux deux, a été d’une rare intensité lors de la première demi-heure surtout. L’Algérie lançait idéalement son match en ouvrant le score dès la 7e minute par Hilal Soudani. L’attaquant du Dinamo Zagreb, seul au second poteau, profite de la déviation de la tête de Islam Slimani sur corner, pour marquer son 21e but en sélection.
 
Moukandjo répond à Soudani
 
Le Cameroun a eu le mérite de ne pas sombrer après l’ouverture du score algérien et de résister à la pression des supporters qui avaient rempli les 40 000 places du stade Mustapha-Tchaker de Blida. Toko-Ekambi est le premier à sonner la révolte. Sur son côté gauche, le joueur d’Angers (Ligue 1, France) effectue une percée et croit obtenir un penalty (20e) après une main de Zeffane dans la surface. L’arbitre n’est pas du même avis. Ce n’est que partie remise pour le Cameroun qui égalise après un superbe mouvement entre Salli et Moukandjo, bien conclu par une frappe du joueur de Lorient (Ligue 1, France) entre les jambes de Mbolhi (24e).
 
Comme perturbés par cette égalisation, les hommes de Milovan Rajevac déjouent et perdent le fil de leur jeu. Tous sauf Riyad Mahrez. A la 32e minute, le joueur de Leicester (Premier League, Angleterre) effectue sa spéciale ; après plusieurs passements de jambes dans la surface, il se met sur son pied gauche et déclenche un tir. Ondoa est sur la trajectoire. Dix minutes plus tard : même action, avec cette fois un tir du droit sur lequel le gardien camerounais se couche bien.
 
Se reprendre face au Nigeria
 
Les Lions indomptables peuvent d’ailleurs remercier leur portier qui a été impérial lors des temps faibles de son équipe, effectuant plusieurs arrêts, dont la parade du match après un tir des 30 mètres de Guedioura.
 
C’est un petit exploit pour le Cameroun qui ramène un point dans un stade où l’Algérie n’avait été accrochée qu’une seule fois en 20 matches (19 victoires, un match nul). Les Indomptables continuent ainsi leur série d’invincibilité face aux Algériens qui ne les ont jamais battus en six confrontations officielles.
 
Pour leur part, avec ce match nul, les Fennecs sont déjà dos au mur puisqu’ils se rendent au Nigeria pour la prochaine journée, face à une équipe qui a dominé la Zambie à Lusaka (2-1).


Source: Rfi.fr

RFI

Lundi 10 Octobre 2016 - 07:43



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter