Mondial U20 : Faute de visas, les Lionceaux bloqués à Dakar

L'équipe nationale U20 en partance pour la Nouvelle-Zélande pour prendre part à la coupe du monde de la catégorie, n'a pas pu effectuer sa préparation en Autriche comme souhaité par le staff technique. Selon Augustin Senghor, président de la fédération sénégalaise de football, cet impair est du à un problème administratif.



Mondial U20 : Faute de visas, les Lionceaux bloqués à Dakar
En marge de la cérémonie de remise du drapeau national par le ministre des Sports à l'équipe du Sénégal U20, le président de la fédération sénégalaise de football Augustin Senghor est revenu sur les conditions de voyage et la préparation de l'équipe : « Nous avions envisagé, après suggestion de nos médecins, la possibilité de nous préparer dans un pays comme l’Autriche qui a un climat proche de celui de la Nouvelle-Zélande. Parce qu’en ce moment de l’année, il fait très froid là-bas. Malheureusement ça n’a pas pu se faire à cause de l’impossibilité d’avoir les visas au Sénégal et dans la sous-région mais seulement en Afrique du Sud. Nous avons dû y envoyer tous les passeports par DHL. Tous les pays africains vont chercher leurs visas en Afrique du Sud. Il y avait aussi des joueurs qui étaient avec leurs clubs en Europe et dont on ne pouvait pas avoir les passeports physiques. Nous avons même dû marchander jusqu’à ce matin (jeudi) au moment où je venais ici. On nous a dit que les 9 derniers joueurs ont pu bénéficier de visas électroniques. Non seulement il fallait ce visa de la Nouvelle-Zélande mais il fallait aussi celui de l’Autriche qu’on devait trouver ici. Mais au dernier moment, la compagnie avec laquelle nous travaillons nous a dit qu’il faut aussi un visa de transit pour l’Australie. Et à chaque fois il fallait se rendre en Afrique du Sud et revenir. Mais à l’impossible nul n’est tenu. A partir de la semaine dernière que nous avons décidé de rester au Sénégal. Nous avons décidé de voyager plus tôt avec l’autorisation du ministre au lieu d’y arriver le 27 mai comme prévu par la FIFA. Nous partons dès ce vendredi pour nous acclimater parce que la Nouvelle-Zélande c’est 12 heures de décalage horaire avec le Sénégal. »


Vendredi 22 Mai 2015 - 09:18



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter