«Monsieur le Président, lavez l'honneur perdu du Sénégal devant la Royaume du Maroc », (Senegaal bi ñu bëgg)



«Monsieur le Président, lavez l'honneur perdu du Sénégal devant la Royaume du Maroc », (Senegaal bi ñu bëgg)
«La presse a publié une lettre confidentielle de l'Ambassade du Royaume du Maroc au Sénégal, datée du 1er août 2014, dans laquelle Son Excellence Monsieur l'Ambassadeur du Maroc transmet à une haute autorité Marocaine la requête personnelle de Monsieur Mankeur Ndiaye, ministre des Affaires Etrangères du Sénégal, demandant trois billets d'avions qu'il souhaitait octroyer à ses proches », formule «AVENIR, Senegaal bi ñu bëgg».
 
Pour la plateforme, «le doute n'est pas permis sur les faits allégués, y compris la demande personnelle du Ministre Mankeur Ndiaye, car le communiqué envoyé par l'Ambassade au Sénégal à la presse, sous forme de démenti ou mise au point, a plutôt accrédité l'authenticité de cette lettre, ainsi que la thèse de l'existence de ce système de racket diplomatique au sommet, qui ternit gravement l'image de notre Nation devant un pays vis-à-vis duquel nous ne devrions avoir que des relations empreintes de dignité et de respect. Le fait que le Ministre de la République ait pu profiter de son statut pour demander personnellement des billets à distribuer à ses propres parents et proches est un acte vil, bas et indigne d'un Etat qui se respecte, un acte qui, de surcroît, est une illustration de la corruption dans sa forme la plus primaire ».
 
«C'est pourquoi», la Plateforme « AVENIR, Senegaal bi ñu bëgg » dénonce «cet acte avec consternation » et invite «le Chef de l'Etat, gardien de la dignité de notre peuple, à prendre les mesures idoines pour laver l'honneur du Sénégal ».
 
«Plus encore», dans un communiqué parvenu à Pressafrik.com, la Plateforme demande «à l'Assemblée nationale d'entendre le Ministre sur cette question, afin d'éclairer les Sénégalais sur la nature des services et faveurs que le Ministre aurait pu accorder à des acteurs publics ou privés marocains et qui lui valent une telle attention ».
 
«En effet, dans la lettre, l'Ambassadeur du Maroc a été on ne peut plus clair : "Je vous prie de bien vouloir accepter le principe de ce soutien et donner vos instructions pour que des montants conséquents soient adressés au Ministre Mankeur Ndiaye qui a toujours réagi positivement à nos démarches et doléances », indique « AVENIR, Senegaal bi ñu bëgg » qui milite «pour une République de l'honneur et une diplomatie qui permet à notre chère patrie d'avoir la tête haute devant toute autre nation, quelle que soit sa puissance financière ». 


Mardi 26 Janvier 2016 - 09:00



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter