Montage de AHS : le coup de fil de Karim à Mamadou Seck qui enlise Wade-fils

Mamadou Seck enfonce Karim Wade. Devant les magistrats de la CREI hier, mercredi 28 août, l’ancien ministre des Transports aériens a donné en détails comment il a été impliqué dans la création de la société Aviation Handling Services (AHS). L’ancien président de l’Assemblée nationale a cité Karim Wade comme étant le chef d’orchestre de tout avec la complicité de Pape Mamadou Pouye et Elimanel Diop.



Montage de AHS : le coup de fil de Karim à Mamadou Seck qui enlise Wade-fils
L’ancien ministre des Transports aériens, Mamadou Seck n’a pas fait de détails face aux magistrats de la Commission d’instruction de la Cour de Répression de l’Enrichissement illicite (CREI). Il est allé tout droit au but révélant comment Karim Wade l’a contacté et lui a demandé de faciliter la mise en place de la société Aviation Handling Services (AHS). L’ancien président de l’Assemblée nationale a clairement affirmé, selon Libération, avoir reçu un coup de fil de Karim Wade lui demandant de baliser le chemin à la société d’assistance au sol des avions. Karim Wade qui était en ce moment que conseiller spécial du chef de l’Etat avait même invité le ministre des Transports aériens à son domicile pour mieux discuter de l’affaire.
 
Mamadou Seck n’a pas seulement enfoncé Karim Wade. Il a confirmé l’implication de Pape Mamadou Pouye dans cette affaire et quasiment en tant que prête nom. En effet, l’ancien président de l’Assemblée nationale et maire de Mbao (banlieue dakaroise) a indiqué que finalement qu’il a retrouvé Karim Wade dans la résidence privée de son père au palais présidentiel. Sur place, il avait trouvé le premier Directeur général de AHS, Elimanel Diop et coactionnaire sur le papier, Pape Mamadou Pouye connu dans le milieu des affaires et de l’entourage de Karim Wade sous le sobriquet de «Albert Paye». Le ministre des Infrastructures, de la Coopération internationale, des Transports aériens et de l’Energie de l’époque avait ainsi mis Mamadou Seck en rapport avec ses derniers pour s’occuper avec diligence de toute la paperasse liée au montage de AHS. 

Jean Louis DJIBA

Jeudi 29 Août 2013 - 11:31




1.Posté par boy le 29/08/2013 11:47
C'est un imbécile ce Mamadou Seck . Comment un ministre de la république doit -il être aussi flexible devant un simple conseiller.

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter