Mor Ngom mitraille l’opposition : « Même pour une querelle de ménage, l’opposition accuse Macky Sall »

Le ministre conseiller du président de la République Mor Ngom s’est attaqué à l’opposition sénégalaise qu’il accuse de choisir la posture de la victimisation en accusant le président de la république des déboires de certains de leurs membres. Il a fait cette déclaration ce mardi lors de la réunion du Secrétariat exécutif permanent de Benno Bokk Yakaar.



 Le ministre conseiller du chef de l’Etat a taillé en bavette les camarades de Malick Gackou et Cie. De l’avis de Mort Ngom, le président Macky Sall n’a rien à voir avec les déboires de certains leaders de l’opposition surtout ceux qui ont maille avec la justice, en faisant référence à l’affaire Bamba Fall et Cie.

« Même pour des querelles de ménage, l’opposition accuse le chef de l’Etat. De même il est malheureux de constater la récurrence avec laquelle, cette opposition tente comme un magicien malhabile de de faire de toute question, une affaire politique », fulmine Mor Ngom.

Poursuivant ses piques à l’opposition sénégalaise l’apériste de soutenir que « Cette pathologie politicienne est tellement profonde que et préoccupante qu’elle rendrait la présidence responsable des maux de tête de leader de l’opposition », dénonce Mr Ngom. 


Mercredi 1 Février 2017 - 10:28



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter