Mort Charles Paul Alphonse Ndour : les interpellations se poursuivent au Maroc



Du nouveau dans l’affaire Charles Paul Alphonse Ndour, du nom du Sénégalais tué au Royaume Chérifien.  Après les deux (2) Marocains officiellement interpellés dans le cadre de l'enquête liée à cette affaire et les neuf (9) Sénégalais condamnés pour s’être opposés au transfert de la victime à l'hôpital, les interpellations se poursuivent. Les assurances sont du Consul général du Sénégal au Royaume Chérifien.

 
« L’enquête est très avancée. Des personnes ont été identifiées comme étant les présumés meurtriers avaient été arrêtées puis déférées. Avant-hier, j’ai reçu du Procureur de Tanger une information faisant état de l’arrestation d’une quatrième personne accusée d’avoir participé à cet homicide volontaire. Il a même été écroué et les enquêteurs cherchent un cinquième suspect », indique Massamba Sarr dans les colonnes de « l’Observateur ». Tombé le 30 août dernier dans des affrontements entre Marocains et Subsahariens, Charles Paul Alphonse Ndour repose depuis samedi dernier à Jaol. Dernièrement le secrétaire d’Etat chargé des Sénégalais de l’extérieur, Souleymane Jules Diop avait reçu une délégation marocaine dans le cadre de l’affaire. 


Vendredi 12 Septembre 2014 - 12:02



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter