Mort d’Helmut Schmidt, ex-chancelier et artisan de l’amitié franco-allemande

L’ancien chancelier allemand Helmut Schmidt, est mort le 10 novembre à l’âge de 96 ans, ont annoncé des médias allemands, en citant un de ses médecins et son entourage. Son état de santé s’était nettement dégradé au cours du week-end.



Mort d’Helmut Schmidt, ex-chancelier et artisan de l’amitié franco-allemande

La première fois que les Américains avaient vu à la télévision Helmut Schmidt renifler  une poudre brune qu’il venait de déposer  soigneusement sur le dos de sa main, ils avaient cru que le chancelier de la République fédérale d’Allemagne  était un junkie. En fait, ce fumeur impénitent essayait, sur les conseils de son cardiologue, de substituer  le tabac  à priser  à la cigarette. En vain. Jamais il n’a pu se séparer  de ses cigarettes mentholées, qu’il consommait à la chaîne, quitte à braver  l’interdiction de fumer  dans les lieux  publics. C’est d’ailleurs en partageant une première cigarette qu’il fit, au collège, en 1932, la connaissance d’Hannelore « Loki » Glaser, avec qui il restera marié pendant près de sept décennies, jusqu’à la mort de celle-ci en octobre 2010.

De la dépendance  au tabac, il avait fait un genre littéraire. Pendant plusieurs années, pour l’hebdomadaire Die Zeit, dont il était devenu un des éditeurs après avoir  quitté le pouvoir, il répondit aux questions du rédacteur en chef Giovanni di Lorenzo, de quarante ans son cadet, « le temps d’une cigarette »« De merveilleux petits entretiens, frivoles, subversifs, très divertissants et souvent d’une grande pertinence politique  et historique », a jugé la Süddeutsche Zeitung, lors de la parution du recueil de ces dialogues, un livre arrivé immédiatement en tête des ventes.
source:lemonde.fr

 


Dior Niang

Mardi 10 Novembre 2015 - 14:48



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter