Mort de Michael Jackson: Un feuilleton à suspens

Enquête sur les causes de la mort, garde des enfants, destination finale de la dépouille... Plus de deux semaines après la mort de Michael Jackson nombreux sont encore les dossiers en suspens. Parallèlement aux hommages, pas un jour ne passe, désormais, sans qu'un proche du chanteur - garde du corps, employée de maison, infirmière...- ne témoigne de sa dépendance aux analgésiques, sédatifs et autres somnifères.



Les hommages à Michael Jackson se poursuivent, alors que l'enquête sur les causes de sa mort ne fait que commencer
Les hommages à Michael Jackson se poursuivent, alors que l'enquête sur les causes de sa mort ne fait que commencer
Après Joe, le père du chanteur qui estime dans un entretien à la chaîne ABC que que son fils a été victime d'un meurtre, La Toya, la sœur du roi autoproclamé de la pop sort de son silence. Elle affirme, dimanche 12 juillet, dans Mail on Sunday et News of the World que Michael Jackson a été tué par une bande trouble de parasites attirés par l'appât du gain. "Michael valait plus d'un milliard de dollars. Quand quelqu'un pèse autant d'argent, il y a toujours des gens rodant autour. J'ai dit à ma famille il y a un mois qu'il n'irait jamais à Londres. Il valait plus mort que vivant".

La Toya indique que son frère a été trouvé dans la chambre de son médecin le docteur Conrad Murray. La Toya ajoute que Michael Jackson voulait renoncer à la musique pour devenir metteur en scène. La sœur de la pop star déclare à la presse britannique qu'elle a demandé une autopsie privée et qu'elle est déterminée à vouloir tout savoir sur sa mort.

Plus prudent, le chef de la police de Los Angeles, William Bratton, a précisé quant à lui, sur CNN, que la suite de l'enquête dépendrait beaucoup des "résultats toxicologiques (de l'autopsie) qui doivent venir" de l'institut médico-légal de Los Angeles, dans plusieurs semaines. L'institut médico-légal a formellement exigé les dossiers médicaux de Michael Jackson auprès de plusieurs de ses médecins, dossiers radiologiques et psychiatriques inclus.

LA GARDE DES ENFANTS

Le sort des trois enfants du "roi de la pop" reste incertain. La cour supérieure de Los Angeles a annoncé vendredi que l'audience concernant leur garde était reportée au 20 juillet, à la demande conjointe de Katherine Jackson, la mère de la pop star, qui avait obtenu de la cour la garde provisoire des enfants, et Debbie Rowe, l'ex-femme du chanteur, qui avait déclaré vouloir récupérer ses enfants. Debbie Rowe, qui fut mariée à Michael Jackson de 1996 à 1999, est la mère des deux aînés du chanteur, Prince Michael (12 ans) et Paris (11 ans). Le benjamin, Prince Michael II (7 ans), est né d'une mère porteuse dont l'identité n'a jamais été révélée.

Une bataille judiciaire pourrait éclater entre Katherine Jackson, 79 ans, et Debbie Rowe, si cette dernière réclame la garde de ses enfants. Mais Debbie Rowe n'a pas encore officiellement entamé de procédure et n'a pas été vue avec les enfants depuis la mort de Michael Jackson. Une conférence téléphonique entre les avocats des deux femmes et le juge est prévue le 17 juillet.

LE COÛT DE LA CÉRÉMONIE ET SES RETOMBÉES

L'hommage à la mémoire de Michael Jackson aura coûté à la ville environ 1,4 million de dollars, selon la mairie de Los Angeles. La cité mise maintenant sur les retombées économiques de l'événement, notamment touristiques, pour compenser cette dépense. Mais le débat entre coûts et recettes, dans une ville au budget fortement déficitaire a pris un tour politique, avec le dépôt vendredi de deux motions au conseil municipal qui seront débattues le 21 juillet.

La première, déposée par le conseiller Dennis Zine, un ancien policier, dénonce les chiffres publiés par le maire de Los Angeles, Antonio Villaraigosa. M. Zine estime le coût réel de l'hommage public à 4 millions de dollars et exige de la mairie qu'elle fasse toute la lumière sur les dépenses engagées. La seconde motion a été déposée par la conseillère Janice Hahn. Si elle demande également le détail du coût de l'opération, elle souhaite aussi que soient évalués les revenus générés par l'événement, estimant que Los Angeles va "probablement gagner beaucoup plus d'argent qu'elle n'en a dépensé".

On ignore enfin la destination finale de la dépouille du chanteur. Les spéculations ont repris sur de possibles funérailles à Neverland, le ranch californien de la pop star, mais le comté de Santa Barbara, dont dépend Neverland, a affirmé n'avoir reçu aucune demande officielle de la famille.
Source: Le Monde

Le Monde

Dimanche 12 Juillet 2009 - 10:53



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter