Mort de Moustapha Kébé au Gabon: l’autopsie pour éclairer le décès



Le Directeur général des Sénégalais de l’extérieur réagit selon ses propres termes «pour calmer les uns et les autres » parce que, souligne Sory Kaba : «c’est une situation assez regrettable qu’un compatriote suite à une détention dans un commissariat perde la vie ». L’autorité comprend dès lors que la «communauté hausse le ton pour que toutes les dispositions sur le plan de l’enquête puissent être prises afin que lumière soit faite ». «Je pense que nous accompagnons cette dynamique là pour que tout ce qui passe relativement à des crimes comme celui-là puisse être éclairé et au grand bénéfice des relations qui lient les deux (2) pays », indique ce dernier.
 
 
Sory Kaba annonce que «des dispositions seront prises pour le rapatriement de la dépouille conformément aux instructions du ministre des Affaires étrangères du Secrétaire d’Etat chargé des Sénégalais de l’extérieur ». Moustapha Kébé serait décédé des suites de sévices lors de sa garde-à-vue, accusent ses proches de sa famille. Du côté de la gendarmerie, on évoque le suicide. «Cela nous sera confirmé par une autopsie », clôt-il sur la Rfm.  


Jeudi 16 Juillet 2015 - 13:10



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter